Depuis quelques semaines, un nouveau défi intitulé le « Kiki Challenge » a émergé sur les réseaux sociaux américains avant de s’étendre dans plusieurs pays. Il s'agit d'un défi de danse qui consiste à sortir d’une voiture en marche pour danser sur la chanson « In My Feelings » du rappeur Drake.


Aux origines de ce phénomène viral, une video publiée le 29 juin par la star d'Instagram, Shoker ("The Shiggy Show") dans laquelle il interprète une chorégraphie inspirée par la chanson de Drake, sur la chaussée. La vidéo postée avec les hashtags #DoTheShiggy et #InMyFeelings génère plus de 6 millions de vues. Le phénomène a pris une telle ampleur que le défi s’est exporté dans d’autres pays. Désormais, c'est devenu un phénomène de masse que des centaines de milliers d’internautes ont copié.

Rien que sur Instagram plus de 100.000 vidéos ont été publiées avec le hashtag #InMyFeelingsChallenge, #TheShiggyChallenge ou encore #KikiChallenge, en référence au refrain de la chanson de Drake

Mais ce défi n’est pas sans risque et on déplore déjà de nombreux accidents. Certains se sont fait renverser quand d’autres n’arrivent pas à remonter dans leur voiture.Les autorités américaines inquiètes multiplient les messages de prévention tandis que dans plusieurs pays, les autorités ont pris des mesures afin d’éviter des accidents de la circulation.

Ainsi, l'émirat d'Abou Dhabi a ordonné lundi l'arrestation de trois stars des réseaux sociaux accusées d'avoir pris part au "Kiki challenge". Les personnes concernées pourraient être condamnées à une amende ou à une peine d'emprisonnement.

Au Koweit, le ministère des Affaires islamiques a publié une fatwa interdisant le “Kiki challenge” sur les routes de l’Émirat. Ceux qui ne respectent pas cette interdiction encourent jusqu’à 4 mois de prison ferme. Même chose en Palestine, où les danseurs encourent des peines de prison.

En Inde, la police de Mumbai a averti du danger de cette mode cependant, le phénomène n'est pas prés de s'éteindre. Un flashmob réunissant plusieurs centaines de personnes dansant sur ce refrain va être organisé au mois d’Août.

Nul ne sait jusqu'où ira cette folie mais désormais les autorités ont la tache difficile d'empêcher les gens de se comporter comme des moutons...







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top