À la fin du mois de Mai, nous avons observé une augmentation alarmante des cataclysmes climatiques ainsi que plusieurs éruptions volcaniques. Les images du Kilauea et du mont De Fuego au Guatemala sont encore dans toutes les mémoires.

Aujourd'hui, ces volcans sont toujours en phase éruptive et rien que la semaine derniére, on a recensé pas moins de 21 nouveaux volcans en éruptions ou qui ont donné des signes de réveil.

Nous sommes peut être en train d'assister au réveil généralisé des volcans et pour parer à une éventuelle prise de conscience de la part du public, les maîtres du système viennent de publier un article qui explique le plus normalement du monde que les éruptions volcaniques sont causées en partie par les médias sociaux !

En ce mois de Juillet, il semble bien que les phénomènes météorologiques extrêmes soient de retour.
La dernière fois au mois de Mai, nous avons vu que ceux ci étaient causés par une succession de plusieurs alignements planétaires.

Et cette fois il semble que ce soit encore le cas. La Terre est en train de s'aligner avec Pluton, une planète lente dont l'influence se fait ressentir depuis environ 1 an.


Et en l'espace de 24 heures, la Terre a connu 3 séismes de magnitude 6 alors qu'en principe les séismes de cette magnitude sont devenus assez rares depuis la fin du mois d'Avril (merci au LHC !).

Hormis ces séismes et ces éruptions volcaniques qui font désormais partie du paysage quotidien, voici un petit résumé des phénomènes climatiques extrêmes de ces dernières 72 heures :

4 juillet : inondations à Houston

6 juillet : On signale que plusieurs records de chaleur ont été battus dans l’hémisphère nord

7 Juillet : Au Japon des inondations historiques bloquent 3 million de personnes

8 juillet : Le super-typhon Maria déferle sur l’Asie du Sud Est avec des vents de 250km/h

8 Juillet : La tempête Beryl menace les caraïbes

La France et l’Europe sont pour le moment relativement épargnées par cette vague de cataclysmes climatiques mais Néanmoins, le 4 Juillet des orages ont frappé le sud de la France avec un nombre record de 36605 éclairs.

Le prochain alignement potentiellement dangereux est prévu à la fin du mois d’Août, il sera dû à Mercure qui est pour le moment la seule planète rapide à avoir généré des pics sismiques. Mais auparavant à la fin du mois de Juillet c'est Mars qui sera alignée, ce sera alors l'occasion de vérifier si une autre planète rapide peut générer des pics sismiques et cataclysmiques.









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top