L’Europe est un nain. La France est devenue un tout petit pays, tellement petit que la France ne compte plus, et qu’il faut, pour compter dans ce nouveau monde, être fort dans une Europe plus grande qui, elle, saura porter notre voix dans le monde.

Sauf que si la France est effectivement devenue un nain justement à force d’européanisation et de pertes de souveraineté, l’Europe, elle, n’est pas le géant promis ou que l’on a fait tant miroiter.

Non l’Europe est aussi un nain politique, un nain économique, un nain militaire et un nain diplomatique.

De surcroît, l’Europe est un nain puissant, enfin une impuissante !! Chaque sujet la paralyse. L’Europe ne sait pas décider. L’Europe ne sait pas être rapide et vive et encore moins représentative.

L’Union européenne est donc un échec sur toute la ligne, ces échecs sont visibles et ses limites se matérialisent dès que les vents de l’histoire se lèvent un peu. C’est le cas à la moindre secousse financière, économique ou difficulté politique un peu conséquente comme la crise migratoire.

Macron peut encenser l’Europe, la réalité c’est que seul l’échelon national permet une rapidité de décision et une concrétisation immédiate d’une mise en oeuvre de l’action pensée.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top