Alors que la neige est tombée hors saison tout au long du mois de mai, des montagnes Rocheuses et du nord des États-Unis au Canada, au nord de l'Europe, au nord-est de la Chine, au nord de l'Inde, au Cachemire et au Népal, ce sont les inondations de proportions « bibliques » dans le monde entier qui ont volé la vedette ce mois-ci. 


Les États-Unis et une grande partie de l'Europe ont également eu leur part de tornades et de tempêtes de grêle dévastatrices... la grêle géante devenant la nouvelle norme dans de nombreuses parties du monde, semble-t-il. 

Des milliers de personnes en Amérique du Sud, en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique ont été déplacées et privées d'électricité dans certaines régions à la suite de pluies remarquablement abondantes et persistantes. La Somalie, qui souffrait d'une sécheresse étendue, est maintenant inondée en raison de pluies sans précédent alors que la nation désertique du Yémen a reçu trois ans de pluie en une seule journée à la suite du cyclone Mekunu. La première tempête de la saison 2018, l'ouragan Alberto, a également provoqué des inondations et des destructions à Cuba. 

Les torrents de pluie, la grêle, les inondations et d'inhabituelles températures ont également endommagé une grande quantité de cultures dans certaines des régions les plus fertiles du monde, ajoutant aux craintes d'une crise alimentaire dans un avenir assez proche. 

L'activité volcanique de ce mois-ci a été couronnée par l'activité volcanique du Kilauea à Hawaï qui continue de produire une coulée de lave inarrêtable qui a affecté des milliers de résidents hawaïens. Pendant que la lave coulait, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,9 a également secoué la grande île, déclenchant un essaim de petits séismes et au moins une douzaine de fissures de lave qui se sont ouvertes par la suite, détruisant 37 bâtiments, dont 28 maisons. Au moins 1 800 personnes ont reçu l'ordre d'évacuation. Le volcan Kilauea a également surpris par des flammes de méthane à la fin du mois, et les gaz toxiques ont englouti la région. 

Mais le Kilauea n'est pas le seul à cracher de la lave, beaucoup d'autres volcans autour de la ceinture de feu sont actifs et font rage, à l'instar des volcans Fuego, Sinabung, et Mont Merapi... 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top