Ils seraient près d’une cinquantaine parlementaires et une centaine de VIP (Very Important Person) avec leurs familles qui auraient profité du voyage en Russie pour suivre les matchs de l’équipe nationale marocaine et tout cela aux frais du contribuable. Les voyages incluraient les billets d’avion et des matchs ainsi que les hébergements. 

Pendant que la rue gronde contre à la cherté des produits de consommation de première nécessité, les élus du royaume se querellent pour le déplacement de leurs familles également. Il y aurait même un « quota » de voyage réservé par la FRMF aux parlementaires et la présidence du parlement aurait réparti les voyages en fonction du nombre de députés par parti politique. Les députés du PAM et du PJD arrivent en tête pour cette virée au pays des ours. 


Ces privilèges provoquent un tollé sur les réseaux sociaux et une vague d’indignations contre le gaspillage des deniers publics. Devant ce nouveau scandale, les démentis se succèdent des uns et des autres pour se blanchir mais comme dit le proverbe : il n’y a pas de fumée sans feu. Au parlement, en marge des questions orales, les députés exclus concentrent leurs conversations sur la question de la fameuse liste des invités de la Fédération marocaine de Football (FRMF) comportant près de 200 privilégiés partis en Russie. Ce scandale va-t-il éclipsé la mauvaise performance de l'équipe nationale ?





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top