L'autoroute A 15 a été fermée en direction de Paris, en raison de l'affaissement du viaduc de Gennevilliers. Cinq voies sont neutralisées sur l'ouvrage d'art. 


Mardi 15 mai, une partie d’un mur de soutènement en terre-armé soutenant la chaussée de l’autoroute A15 sur le territoire de la commune Argenteuil, s’est effondré. Il s’agit du mur de soutènement nord du viaduc de Gennevilliers qui porte les voies de circulation de l’A15 en direction de Paris.

Le trafic est interrompu sur cet ouvrage d'art, depuis 14 heures, selon Sytadin, la circulation étant neutralisée sur cinq voies, précise le site d'observation des conditions de circulation en Île-de-France.

Sans doute pas de réouverture "avant plusieurs jours".

Les usagers sont obligés de quitter l’A15 à hauteur de la sortie 2 Argenteuil, en empruntant la Rd 311. Les services de la préfecture du Val-d’Oise n’ont pour l’instant pas pris de décisions quant aux suites à donner. La circulation sur l’autoroute en direction de Paris reste fermée jusqu’à nouvel ordre. Cet incident a eu une importante répercussion sur le trafic. Un bouchon de plusieurs kilomètres s’est ainsi formé depuis la sortie Argenteuil jusqu’à Herblay.


Dans le détail, l'autoroute A 15 est fermée aux véhicules sur près de trois kilomètres entre Orgemont (la D 311) et la jonction A 15-A 86-N 315, à hauteur de Gennevilliers. Il est conseillé aux automobilistes venant de la N 14 et de l'A 15, pour prendre l'A 86, de prendre la N 184 puis la N 104 en direction de l'A 1. Vers 17 heures, un important bouchon se constituait en amont de l'incident.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top