Ces derniers temps il y a eu plusieurs événements en Hollande en France et ailleurs qui nous interpellent tous mais surtout incitent les autorités pour prendre position et pour légiférer concernant la double nationalité.

Ce sont surtout les nouveaux belges-politiciens qui ont attiré la foudre sur nous. Ambitieux à l’extrême ils veulent manger à tous les râteliers. A part quelques uns, ce sont les ramasseurs de balles de tennis pour les partis politiques. Sans formation, peu instruits, souvent non éduqués, surtout sans diplôme, sans aucune expérience associative, syndicale ou politique, ils jouent le communitarisme Win Win sur le statut de leur double nationalité. Si on les laisse faire ils sont prêts à la triple voir à la quadruple allégeance. Arrivistes à outrance, ils n’ont qu’une idée derrière la tête, gagner coûte que coûte, cumuler autant de postes politiques de part et d’autre de la Méditerranée et s’enrichir abusivement aux dépens des citoyens. Ils ne connaissent ni citoyenneté ni loyauté. Ils veulent s’impliquer dans la gestion des affaires publiques ici et là bas en même temps et à n’importe quel prix.

En tant que militant syndicaliste, je suis parmi ceux qui ont depuis très longtemps revendiqué la citoyenneté belge parce qu’elle est étroitement liée au pays d’accueil où je vis, ou je gagne ma vie et ou je peux pleinement participer et exercer ma citoyenneté, politiquement, culturellement et cultuellement. C’est-à-dire dans ma commune, dans ma province, dans ma région et dans le pays où je réside régulièrement. En ce qui me concerne, c’est en Belgique que je peux manifester mon droit de liberté, de démocratie et d’égalité et, c’est en Belgique que j’assume consciemment mes droits et mes devoirs..

Durant les périodes que je séjourne au Maroc je me considère comme Marocain et j’assume ma nationalité d’origine avec dignité et harmonie. J’assume ma citoyenneté marocaine tout en sachant qu’elle est provisoire et éphémère et ne durera que l’intervalle de mon congé.

Il est vrai que je possède deux nationalités dont je suis fier, mais pas en même temps et pas dans le même espace. Je suis Belge en Belgique et Marocain au Maroc. Au Maroc je reste viscéralement attaché à ma nationalité d’origine, en Belgique et en Europe je reste fidèle à ma nationalité Belge.

Néanmoins, si je vis en harmonie avec moi-même dans mon statut de double allégeance, avec le Maroc j’ai vécu toujours une situation conflictuelle du point de vue politique, économique et sociale. Le Maroc officiel, jusqu’à preuve du contraire ne m’a jamais considéré comme citoyen à part entière. Depuis que je suis installé en Belgique, pour des raisons politico-marocaines on m’a toujours empêché de participer légalement au droit de vote et d’éligibilité comme le stipule la constitution marocaine.

Etant donné que le sujet est important, complexe et d’actualité, je fais appel à tous les citoyens d’origine marocaine afin d’organiser à Bruxelles et dans les autres régions du pays des débats publics pour permettre à tous les citoyens de discuter de notre avenir et celui de nos futures générations par rapport à notre place en Belgique et par rapport à notre relation avec notre pays d’origine. Les enjeux de la double nationalité et de la double allégeance sont aussi d’une importance primordiale pour s’y intéresser de plus prêt. Tel est le thème que je propose à approfondir par nos associations démocratiques en impliquant toute la société civile de Belgique.

Sarie Abdeslam

PS : Voici pour votre information, le texte de la synthèse élaborée par M.Mraizika du débat organisé à Puteaux (France) le 14 avril 2007 par le Collectif des Associations de Marocains de France et auquel avaient participé: Bernard Delmotte, Brahim Ouchelh, A.Belguendouz. Ce texte vient d’être publié intégralement dans l’édition d’aujourd’hui du journal « Albayane » (12-13 mai 2007),sous le titre: «MRE,Citoyenneté et double nationalité : quels enjeux et perspectives ?» A.Belguendouz
Lire le texte intégral : Citoyenneté et double nationalité http://citoyennetedoubl.canalblog.com/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top