Alek Minassian, un jeune homme de 25 ans, a semé la mort dans le nord de Toronto en fonçant sur des trottoirs et zigzaguant dans la rue sur près de 2 km, tuant 10 piétons et blessant 15 passants lundi en début d'après-midi.

Le présumé responsable de cette attaque a été arrêté et placé en détention. Alek Minassian, qui habite à Richmond Hill, en banlieue de Toronto, se présentait sur son compte LinkedIn comme un étudiant en informatique du collège Seneca à North York, un quartier du nord de la Ville Reine.

La fourgonnette utilisée s’est immobilisée sur le trottoir à environ deux kilomètres de l’intersection de l’avenue Finch, près des avenues Poyntz et Sheppard. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le suspect, sorti de son véhicule, pointer ce qui pourrait être une arme ou un cellulaire vers un policier qui s’approche de lui en plein milieu de la rue. Le policier a toutefois fait preuve de sang-froid et a procédé à son arrestation sans ouvrir le feu.


Le tueur a fait allusion, sur ses comptes de réseaux sociaux, a son «célibat involontaire» causé, apparemment, par le fait que des femmes ont déjà rejeté ses avances. Il a aussi affirmé que la révolution des célibataires involontaires «a déjà commencé».

Le ministre de la Sécurité publique du Canada, Ralph Goodale, n'a pas souhaité spéculer sur la cause de l'événement, notamment à savoir s'il s'agit d'un attentat. «La police fournira plus de détails lorsqu'il y en aura», a-t-il simplement laissé tomber lors d'une conférence de presse.







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top