Tesla est un fabricant de voiture aux Etats-Unis. Son PDG, Elon Musk, dirige également la société SpaceX qui construit et commercialise des fusées. Une de ces fusées s’est rendue récemment célèbre en envoyant, en orbite, la voiture Tesla appartenant à E. Musk.

Ce qu’il y a de remarquable avec cette société Tesla, c’est qu’elle ne fait que de perdre de l’argent depuis son origine !



Les barres ci-dessus représentent les flux de trésorerie disponibles: en rouge les sorties nettes de cash. Une hémorragie constante…

Tesla vient de rappeler plus de 120.000 véhicules pour cause de problème technique. L’action a chuté de 22% en mars. Morgan Stanley vient de prévenir que ce n’est que le début de la chute…

Tesla a consommé 2 milliards de USD l’année dernière et a brûlé pour 3,4 milliards de USD depuis la dernière injection de capital en 2017. Tesla devra rembourser une dette de 230 millions de $ en fin d’année et 920 millions de plus l’année prochaine. Un gouffre sans fin.

Doug Field, le Vice-Président en charge de la partie engineering a vivement critiqué les vendeurs à découvert qui parient sur une baisse de l’action tout en pariant lui-même sur une chute du cours de bourse. 

Tesla est l’illustration parfaite de la manière dont le crédit facile a alimenté des sociétés dont le modèle économique n’est tout simplement pas viable. Mais comme cette société est le symbole de "l’inventivité" et de l’excellence industrielle américaine, une chute de ce géant serait la pire douche froide possible pour tous les investisseurs crédules.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top