Une centaine d’extrémistes (GI, extrême droite) ont bloqué samedi le col de l’Échelle, point de passage de migrants dans les Alpes françaises. Culminant à 1762 mètres, le col est situé à six kilomètres de la frontière avec l’Italie. Le gouvernement français reste passif devant de tels actes ! 

Le col est un «point stratégique de passage des clandestins» depuis l’Italie, fait valoir un porte-parole de GI, se moquant du gouvernement : «un manque de courage des pouvoirs publics» ; «Avec un petit peu de volonté, on peut contrôler l’immigration et les frontières !» Le groupe de fachos, qui a demandé dans un communiqué «le blocage définitif du col de l’Échelle», est composé majoritairement de Français. 

Le groupe d’extrémistes ont matérialisé une pseudo «frontière» à l’aide de grillage en plastique de chantier. Ils ont prévu de passer le week-end sur place pour, soi-disant, «notifier» aux éventuels migrants «que la frontière est fermée et qu’ils doivent rentrer chez eux». Une banderole a été déployée à flanc de montagne pour relayer leur message en anglais. Si des migrants devaient quand même passer «nous appellerions la gendarmerie [...] La justice fera après son travail» rétorquent les insurgés !!! 

Connivence des autorités : Selon la préfecture des Hautes-Alpes, l’opération s’est «jusqu’à présent déroulée dans le calme» et une «partie» des militants avaient «déjà quitté le site» en début de soirée. «La préfecture et les forces de l’ordre continuent de suivre avec attention et vigilance la poursuite de cette opération, afin de prévenir tout trouble à l’ordre public et de garantir le respect du droit», souligne-t-elle dans un communiqué. Sur place, aucune force de l’ordre n’était visible samedi après-midi. 

Fondé en 2012, les extrémistes (GI) avaient affrété en juillet 2017 le navire C-Star dans le cadre de sa campagne «Defend Europe» en Méditerranée, pour dissuader les ONG de secourir les migrants en mer. Arrivé le 5 août au large de la Libye, le bateau était reparti le 17 août. 

Arlette Colin




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top