Le Maroc a alerté le Conseil de sécurité des Nations-Unies après avoir constaté des incursions séparatistes du Polisario. "Cette provocation dure depuis un certain temps (...) 

Le Maroc ne pourra pas rester les bras croisés devant des attaques continues (...)", estime le ministre marocain de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. 

Charles Saint-Prot analyse sur Medi1 radio les provocations du Polisario contre le Sahara marocain dans la région de Guerguerat :





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top