Dans une décision inédite rendue publique, vendredi 16 mars 2018, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) sanctionne la station radio Chada FM appartenant à Rachid Hayeg, qui est également son président. 

La décision concerne la suspension d’émettre le service de la radio pendant deux semaines durant le temps que durait l’émission « Dine Wa Dounia », une émission théologique, origine de la sanction.

Cette émission est diffusée chaque vendredi matin pendant environ deux heures. L’animateur de l’émission, diffusée depuis des années par la radio, avait parlé dans son épisode du 19 janvier 2018, que les femmes qui ont des relations sexuelles hors mariage sont les plus exposées au cancer du col de l’utérus. Une fatwa qui avait défrayé la chronique et provoqué une énorme polémique, notamment par les associations féministes, qui avaient crié au scandale.


La HACA fustige l’émission diffusée par CHADA FM de non respect des droits des femmes et une transgression flagrante à la place de la femme dans la société marocaine. Il convient de rappeler que la célèbre sociologue marocaine, Docteur Soumaya Naamane Guessouss, avait été la première à dénoncer les propos de ce prédicateur sur la radio CHADA FM.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top