L'énergie sombre, appelée aussi énergie noire, est une théorie phare de l'astrophysique de ces dernières années. De nature répulsive, cette "énergie sombre" est ce que les astrophysiciens ont trouvé pour expliquer l'accélération de l'expansion de l'univers. Mais on n'a jamais pu observer ni mesurer cette énergie sombre. Elle demeure donc une théorie.

Et voila que tout d'un coup, tout s'écroule car des observations plus poussées que précédemment montrent qu'il n'y aurait pas d'accélération de l'expansion, donc pas de force répulsive en action.

Cela invalide aussi ce futur lugubre de l'univers dans l'hypothèse d'une énergie sombre, un univers obscur et glacé où les étoiles auraient cessé de briller.

Les scientifiques avaient placé beaucoup d'espoirs dans l'énergie sombre car elle promettait de nous apprendre des choses nouvelles sur l'univers et la matière en élargissant notre cadre théorique. Un peu comme le LHC dont on espérait qu'il ferait découvrir des particules non prévues par le "modèle standard" et qui n'a finalement rien trouvé d'inattendu. Après plusieurs siècles d'avancées continues, il semble que la science arrive devant un mur. Nous avons exploré et compris tout ce qui se trouvait avant ce mur, mais nous ne pouvons pas aller au-delà. Jusqu'à ce que nous soyons capables de faire tomber ce mur, en accomplissant un saut conceptuel considérable, ce qui nécessiterait une aptitude à la transcendance que notre société de plus en plus mercantile et conformiste a rendu largement impossible.

Plus d'infos : science-et-vie.com  / gurumed.org/
Source info : blog.syti.net/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top