Créée en janvier 1961, L’AMF est l’une des anciennes associations de l’immigration en France. Elle a traversé toutes les étapes de l’intégration des populations immigrées et issues de l’immigration. Sa ligne socio-politique a toujours été adaptée aux exigences de l’évolution historique de l’immigration marocaine en France.

Cette longévité est, avant tout, le signe d’une grande et pertinente implication dans le vécu de l’immigration marocaine, et de la volonté, en permanence renouvelée, de l’accompagner dans ses métamorphoses et la soutenir dans ses luttes et ses espoirs pour une réelle intégration dans l’espace républicain, et pour une véritable citoyenneté donnant à chacun les chances de vivre dignement.

Des années sans relâche dans la vie d’une association modeste telle la nôtre, c’est dire la volonté, l’abnégation et la détermination de ses membres (responsables, animateurs, adhérents et sympathisants) à poursuivre leur travail et leurs actions en faveur des migrants et leurs familles, afin que ces derniers puissent avoir la visibilité nécessaire dans l’espace public commun, et afin qu’ils puissent accéder à leurs droits de la même façon qu’ils remplissent leurs devoirs.

L’AMF est aujourd’hui omniprésente au sein de la communauté immigrée en France. Elle s’inscrit pleinement dans une démarche d’intégration des immigrés (la lutte contre l’exclusion, les discriminations et le racisme, pour la reconnaissance des droits, la participation aux débats de la société d’accueil, sur la citoyenneté, l’Europe, la nationalité, etc.).

L’Association se définit comme étant un cadre démocratique, autonome et laïque.

L’AMF est pour l’institution de l’Etat de droit respectueux des Droits de l’Homme dans notre pays d’origine.

Lors de son 14ème congrès en mars 1995, l’AMF a adopté une structure fédérative jouant un rôle de synergie et de soutien stratégique à ses associations départementales, et gardant son aspect généraliste qui lui permet de superviser les actions de formation, de communication et de prise de position sur les grandes questions.

En outre, la Fédération a opté pour l’ouverture sur les autres communautés vivantes en France; ainsi elle compte parmi ses militants des individus de nationalités différentes. Comme elle a opté aussi pour une démarche maghrébine complémentaire qui rassemble les associations Tunisiennes, Algériennes et Marocaines dans des actions et des structures communes.

La Fédération des AMF se compose de plusieurs associations locales chacune se dirige vers une action spécifique dans les thèmes et les domaines précis: formation, culture, insertion par l’économique, enfance et éducation, jeunesse loisir et sport, développement et communication…



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top