« Ce qui sépare l’humanité du chaos, c’est 9 repas », c’est à dire 3 jours sans manger... 3 jours sans manger et les gens s'entretueront. La civilisation disparaitra rapidement pour laisser place à la sauvagerie. 

Imaginez un problème économique d’ordre monétaire ou une forme de faillite d’un pays avec une impossibilité de remplir efficacement les gamelles… Appliquez cela au reste du monde, avec nos fragilités spécifiques, et vous aurez un bon aperçu de ce qui nous attend si les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu ou aussi bien que nous pouvons tous l’espérer. 

L’homme n’est pas seulement un loup pour l’homme, il est un animal. On dit souvent que ce qui sépare la civilisation du chaos, c’est 9 repas… soit 3 jours sans manger. C’est exactement ce que démontre à nouveau l’exemple du Venezuela. Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous ! Charles SANNAT 

Ce reportage de France 2 est à voir, il est très riche d’enseignement sur ce que deviennent les hommes quand le fragile verni d’éducation se fissure. 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top