Trouver un emploi est un véritable combat, dans la mesure où le peu d’offres sur le marché n’arrivent pas à satisfaire les milliers de demandeurs d’emploi. 

Il arrive que pour un poste vacant, plus de 1.000 postulants envoient leurs CV à l’entreprise. Trier les « talents » est humainement impossible, voilà pourquoi, les recruteurs utilisent un robot, nommé ATS ou Applicant Tracking System, pour faciliter la sélection des candidatures. Mais comment le robot s’y prend-il ?


Les robots détectent les mots-clés de votre CV
Le contenu de votre CV est l’élément qui est essentiellement pris en compte par le robot pour les trier. Ce robot recherche dans votre CV les mots-clés associés au poste pour lequel vous candidatez. Pour que votre CV soit éligible aux yeux des machines, insérez les, donc, autant de fois que possible. Si vous avez postulé pour le poste d’assistant(e) de direction, essayez de répartir le plus naturellement possible ses deux mots dans le contenu. Mais il existe aussi des mots-clés secondaires qui sont liés à l’activité de l’entreprise. Privilégiez également les appellations et expressions courantes liées au poste. Le secret est donc dans les mots. 

Privilégier pour les robots une mise en page simple de votre CV 
Si la mise en page est importante pour présenter un CV physique, ce n’est pas le cas pour un CV numérique, puisque le robot risque de se déstabiliser. Il n’est pas programmé pour considérer les tableaux, les logos ou encore les puces. La solution est donc d’établir un CV clair et dont les sections sont bien espacées. Lorsque vous énumérez vos expériences professionnelles, faites en sorte à mentionner avant tout le nom de l’entreprise, puis la durée de votre travail. Le robot est toujours programmé pour détecter ces informations pour vous évaluer. Vous risquez de perdre des points si vous ne respectez pas ses consignes.

Mise en garde ! 
Une fois la première étape franchie, bien sûr, sans que vous le sachiez, retenez que les CV sélectionnés par le logiciel ATS vont maintenant passer devant les vrais recruteurs. Pour que cette étape soit une réussite, veillez à ce que votre CV ne soit pas constitué d’une liste de compétences. Si le robot vous l’accorde, le recruteur ne le fera pas.

"Vous êtes le produit, la ressource ou la matière première, vous pouvez constater par vous-même que ce n’est pas juste une vue de l’esprit mais une réalité froide. La lucidité vous commande de prendre la mesure de cette affirmation."

Charles Sannat

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top