Le comité des investisseurs détroussés dans le scandale immobilier «Paradise Beach and Golf Resort» ne lâche pas prise. Ce sont les parlementaires anglais qui viennent donner main-forte aux 800 investisseurs maraudés dans un projet qui n’a jamais vu le jour au Maroc. Les responsables marocains continuent à faire la sourde oreille malgré les procès qui se succèdent sans suite.

Face au mutisme et à la langue de bois des autorités marocaines concernant le scandale du projet immobilier de Paradise Beach and Golf Resort, les parlementaires anglais commencent à montrer leur exaspération… Pourquoi depuis 11ans, 800 investisseurs ayant perdu près de 35 millions de livre sterling dans un projet soutenu par l'Etat marocain soient ainsi ignorés par les autorités marocaines.

Deux de ces parlementaires (Mr Thomas Brake, Mr Steve McCabe) travaillent depuis plusieurs mois à l’organisation d’un débat parlementaire au parlement de Westminster pour dénoncer ce scandale d’Etat dont 800 investisseurs sont victimes. Le débat a eu lieu ce mercredi 17 janvier au parlement de Westminster et a été retransmis par la chaîne de télévision parlementaire britannique.


Le débat au Parlement anglais s’est tenu entre Mr Alistair Burt (Minister of State for the Middle East at the Foreign and Commonwealth Office and Minister of State at the Department for International Development) et Mr Thomas Brake, Mr Steve Mc Cabe, Mr Ian Duncan Smith et quelques autres parlementaires qui soutiennent les investisseurs floués depuis 11ans. 

Voir le débat concernant le scandale « Paradise Beach Gate » à partir de 19:33 sur cette vidéo.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top