Vendredi 5 janvier 2018 au matin, je prendrai en photo ce jeune réfugié de 22 ans sur la zone du Puytouck à Grande Synthe (France).

Une heure auparavant, une opération de police(démantèlement) a eu lieu. Pas d'interpellations, simplement confiscation des tentes y compris les effets personnels, quotas oblige !! Heureusement que ses papiers étaient sur lui et non dans la tente.

Je n'ai pas souhaité montrer le visage triste de ce garçon qui ne comprend pas pourquoi on lui fait subir cela. En grande détresse psychologique, comme beaucoup d'autres d’ailleurs, il restera un certain temps a contempler le lac. Lui ne comprend pas, moi non plus d’ailleurs......

Une amie et traductrice lui trouvera une solution.

A quand un gouvernement responsable et surtout humain?
Et la dignité humaine, elle ne s'applique pas a ces personnes?
Ah oui, c'est vrai, ce ne sont que des migrants!!!!!!!

Pas d’inquiétude, ce n'est pas une fake news..

Malheureusement, je photographierai le véhicule avec les tentes accumulées derrière la camionnette.. J'ai oublié, ce jour là, il pleuvait, ici la trêve hivernale n'existe pas et en plus, le seul point d'eau est fermé depuis un certain temps.......

2018, la France, pays des droits de l'Homme..........










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top