Monsieur le Président,
J’ai l’honneur et le bonheur de vous exprimer mes sincères félicitations pour votre élection à la présidence du Conseil de l‘OIM. Vos qualités tant humaines que professionnelles sont pour nous autant de gages qui augurent d'une présidence réussie. Je saisis cette occasion pour féliciter votre prédécesseur l'Ambassadeur du Mexique M. Luis Alfonso de Alba pour la manière remarquable dont il a assuré son mandat.

Je tiens également à adresser mes vifs remerciements à M. le Directeur Général, M. Brunson McKinley, à Mme le Directeur Général Adjoint Mme Ndioro Ndiaye ainsi qu'à l'ensemble du Secrétariat de l'OIM pour leur dévouement et leurs compétences. Tout en rendant hommage à M. Brunson et à ses collaborateurs, mon pays voudrait lui exprimer son soutien pour sa vision ambitieuse et courageuse tendant à adapter notre organisation aux mutations du 21ème siècle et aux défis de la mondialisation.

Enfin, je saisis cette occasion pour saluer l’accession à notre Organisation de quatre nouveaux Etats membres et d’un observateur. Ces nouvelles adhésions témoignent de l'importance de la thématique de la migration et du rôle primordial joué par notre institution dans la promotion de la réflexion sur le phénomène de la migration dans un monde de plus en plus interdépendant.

Monsieur le Président,
La question migratoire a reçu une attention sans précédent au niveau international durant l‘année écoulée. En effet, en décembre 2004, le vaste processus consultatif initié dans le cadre de l’initiative de Berne a été couronné de succès grâce à l’élaboration d’un Agenda international pour la gestion des migrations (AIGM) qui constitue, au demeurant, un système de référence non contraignant qui définit un cadre de politique générale applicable à la gestion des migrations.

Dans ce contexte, la Commission mondiale sur les migrations internationales (GCIM), organe indépendant créé à la demande du Secrétaire général des Nations Unies, a présenté, le 5 octobre 2005, son rapport final intitulé « Les migrations dans un monde interconnecté : de nouvelles perspectives d’action » qui marque l’aboutissement de 18 mois de recherche et de consultations sur la migration internationale.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top