Des records de froid et de neige ont été battus dans le monde le mois dernier, mais les États-Unis ont été les plus touchés, avec les 50 états concernés par de la neige au sol avant même que l'hiver n'ait officiellement commencé. 


Le nord du Mexique et l'Asie orientale connaissent leur hiver le plus rigoureux depuis des décennies, tandis que certaines parties de l'Australie ont été surprises par la neige en été. Provoquant le déplacement de milliers de personnes, des inondations ont continué à semer le chaos dans les archipels des Philippines et d'Indonésie, tandis qu'en Albanie, de fortes pluies ont inondé des milliers de maisons et causé la destruction de routes et de ponts. 

Aux États-Unis, la Californie a été la proie d'incendies de forêt généralisés qui ont brûlé jusqu' à 113 312 hectares et détruit plus de 1 000 maisons, le « Thomas Fire » devenant le plus grand et le plus destructeur incendie de forêt de l'histoire de cet État. Avec une « rivière atmosphérique » et des pluies diluviennes prévues pour la première semaine de janvier 2018, les choses s'annoncent sombres pour le Golden State [l'État doré - NdT]. 

Un niveau élevé d'activité volcanique a été observé dans le monde entier en décembre, alors qu'un séisme mortel de magnitude 6,5 a frappé l'île indonésienne de Java. Les observations de météores se sont multipliées avec de plus en plus de rapports faisant état de « mystérieux et intenses booms sourds », très probablement les roches spatiales explosant au-dessus de nos têtes. 

Les phénomènes atmosphériques, y compris les nuages irisés et les « étranges lumières célestes », ont continué de surprendre les Suédois et les Russes de l'Est, mais de tels événements sont probablement la preuve d'un refroidissement distinct de l'atmosphère, l'un des nombreux signes de l'arrivée possible d'une nouvelle ère glaciaire. 

Source : sott.net/




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top