Les passagers du vol AH 1003 d’Air Algérie ont subi les pires désagréments ce mardi 19 décembre. Bloqués à bord de l’Airbus A330-200, plus de 300 passagers de la compagnie Air Algérie ont pris leur mal en patience en raison d’un problème technique qui a empêché le décollage de leur avion. 

De nombreux passagers ont rouspété en réclamant des explications au personnel d’Air Algérie. Un steward de la compagnie nationale algérienne a fini par confier qu’une panne de moteur a créé tout un imbroglio que le personnel de bord essaie tant bien que mal de gérer.

“L’avion semble très vétuste et les réparations risquent de prendre beaucoup de temps. Le vol pourrait tout simplement être annulé et nous ne savons toujours pas à quel saint se vouer. Air Algérie va-t-elle nous rembourser ou serons-nous pris en charge dans un autre vol ?”, s’interrogeait un passager contacté par la rédaction d’Algériepart. L'interlocuteur a souligné qu’une véritable panique s’est emparée des passagers de ce vol en raison de ce blocage inexpliqué.

Aucun responsable d’Air Algérie n’a voulu leur délivrer la moindre information. La fuite en avant du personnel d’Air Algérie a suscité une débandade générale à l’aéroport CDG de Paris. Le chef d’escale est absent et un seul responsable de la compagnie battant pavillon national s’est présenté à la suite aux passagers pour leur annoncer qu’un autre appareil sera dépêché depuis Alger pour entamer les réparations de l’Airbus victime d’une panne sur la piste de l’aéroport CDG. La tension monte crescendo et les nerfs des passagers algériens livrés à leur sort ont craqué.


Source

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top