Proclamée journée internationale des migrants par l’Assemblée générale des Nations Unies le 04 décembre 2000 en commémoration de l’adoption de la convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de membres de leurs familles, le 18 décembre de chaque année est célébrée dans toute l’humanité : Journée internationale des migrants. 

Le Maroc, après 33 années de repli a fait un retour triomphal le 31 janvier 2017 au sein de sa famille institutionnelle de l’Union Africaine et fut désigné lors de ce 28ème sommet d’Addis-Abeba, leader de la question migratoire en Afrique suite aux nouvelles réformes politiques mises en place par les hautes orientations de sa Majesté le Roi Mohamed VI. Un retour significatif qui marque le renforcement de ses relations avec ses paires africaines pour un développement pointu de l’Afrique, continent d’avenir tel que souligné dans les adresses royales à l’ouverture du 29ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de l’UA à Addis-Abeba le 03 juillet 2017 et à l’occasion de la fête de la révolution du Roi et de peuple, le 20 Aout 2017. 

La célébration de cette journée internationale des migrants qui intervient un mois après la tenue à Bonn en Allemagne en novembre 2017 de la conférence des parties à la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques COP23 reste dominée par des nostalgies tragiques en mémoire des milliers des migrants morts et disparus dans les déserts et la mer méditerranéenne victimes de l’impérialisme et de l’hégémonie de la communauté internationale et la mauvaise gestion de la politique des dirigeants politiques corrompus des pays d’origine de ces personnes migrantes. 

Ce dans ce contexte que fidèles à notre tradition, nous : Organisation Démocratique du Travail(ODT) et l’ODT travailleurs Immigrés au Maroc organisons la 6ème édition de cette journée internationale des migrants sous le thème : « La Migration et l’Afrique à la lumière du retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle de l’Union Africaine » en rapport avec la célébration du 5ème anniversaire de la création de l’ODT travailleurs Immigrés, premier syndicat des travailleurs migrants au Maroc, au Maghreb et en Afrique, créée en 2012 sous l’égide de la centrale syndicale ODT avec le soutien du CNDH, du CCME, de l’ATMF, de la CMODH et du GADEM. 

Cette 6ème édition se veut un cadre de réflexion et de concertation où les acteurs politiques, associatifs, ONGS, migrants, chercheurs et experts en migration vont échanger sur un certain nombre de sujets relatifs à la problématique migratoire au Maroc et en Afrique afin de relever certains pistes de solutions pour la mise en place de stratégies et mesures visant l’amélioration à court et long terme de la situation des migrants en rapport à la nouvelle politique migratoire en cours au Maroc et à la recrudescence de la dégradation de la situation des migrants en Afrique et à travers le monde. Une occasion aussi pour évaluer et déterminer les causes de ces déplacements massifs des migrants africains en général et subsahariens en particulier, leurs chiffres ainsi que les alternatives pour leur organisation et le respect des droits socioéconomiques, culturels et humains par les différents pays africains. 

Trois temps forts marqueront cette double célébration de la 6ème édition de la journée internationale des migrants et du 5ème anniversaire de l’Odt travailleurs Immigrés au Maroc. 
  • Une séance inaugurale animée par les Allocutions d’ouverture de différentes personnalités ; 
  • Une 1ère séance plénière consacrée aux réformes en cours au Maroc en matière de migration et l’Impact du retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle de l’UA ; 
  • Une 2ème séance plénière centrée sur les enjeux et perspectives de la problématique migratoire au Maroc et en Afrique suite à la dégradation de cette situation en dépit de toutes les stratégies en place. 
Une Soirée de gala est prévu le vendredi 22 décembre 2017 à 18 h 00 à la salle des fêtes de la Willaya de Rabat pour la remise de trophées personnalisés à l’honneur de différentes personnalités nationales et internationales pour leur implication à la question migratoire au Maroc. 

Plusieurs activités à caractère sportif et culturel sont programmées durant l’organisation de cette double célébration qui sera en prélude animée par une conférence de presse au siège de l’ODT sis au N°21, av. Jazerat, Al-Arab, Bab Al Had, Rabat, Maroc. 

Programme : du 18 décembre 2017 

9 H 00 : Accueil des Participants et inscription 

9 H 30 : Séance d’ouverture : 
  • Allocution du Ministre d’Etat chargé des droits de l’homme ; 
  • Allocution du Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale chargé des Marocains résidant à l’Etranger et des Affaires de la migration ; 
  • Allocution du Représentant de la Commission de l’Union Européenne au Maroc 
  • Allocution du Président du Conseil National des Droits de l’Homme ; 
  • Allocution du Wally de la Région de Rabat-Salé-Kenitra ; 
  • Allocution du Doyen de Corps diplomatiques au Maroc et Ambassadeur de la Centrafrique ; 
  • Allocution du Secrétaire général de l’ODT centrale ; 
  • Allocution du Secrétaire général de l’ODT travailleurs Immigrés au Maroc. 
10 H 30 : Pause café 

11 H 00 : 1ère Séance Plénière : 
« Enjeux et Impacts de la nouvelle politique migratoire en cours au Maroc et de son retour dans sa famille institutionnelle de l’Union Africaine. » 
  • Bilan et enjeux de deux phases de l’opération de régularisation et leur impact sur l’intégration des migrants au Maroc : Par le représentant du Ministère des Marocains résidant à l’Etranger et des Affaires de la migration ; 
  • Quelle politique d’intégration des migrants subsahariens au marché d’emploi au Maroc : Par le Représentant du Ministère de l’Emploi ; 
  • Lecture et Aperçu sur le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle de l’UA et son Impact sur la Coopération Sud-sud avec ses paires Africaines : Par l’Ambassadeur du Mali au Maroc ; 
  • Quelle politique de développement durable pour la gestion de flux migratoires en Afrique : Par L’ambassadeur du Niger au Maroc ; 
  • Comment relever les défis que posent la question des Droits de l’Homme sur la reconnaissance de la citoyenneté et des droits civiles, économiques et sociaux culturels des personnes migrantes, réfugiées et apatrides. Par le représentant de la DIDH ; 
  • Quelles stratégies pour le développement et le bien être de la Jeunesse Africaine espoir de l’Afrique de demain. Par un représentant du Ministère de la Jeunesse. 
12 H 30 : Débat 

13 H 30 : Pause Déjeuner 

15 H 00 : 2ème Séance Plénière : 
« Quelles Perspectives d’avenir de la problématique migratoire face à la recrudescence de la dégradation de la situation » 
  • Partageons notre espace Africain dans le respect mutuel : Par Madame Fouzia Elbayed, Présidente de l’International Network Liberal Woman (Morocco), Ex, députée de l’Union constitutionnelle 
  • Quelles garanties de protection des droits des travailleurs migrants au Maroc en rapport à cette nouvelle politique migratoire et le retour du Royaume dans l’UA : Par le Représentant de l’OIT. 
  • Rôle de la Société civile Africaine dans la perception de la crise migratoire actuelle pour la transformation de ces défis en potentielle stabilité de la mobilité et la libre circulation. Par le Président de GADEM 
  • L’Agenda Africain sur la Migration : Quel impact sur les politiques migratoires marocaines : Par le Professeur, Chercheur Abdekim Belguendouz 
  • Comment les médias contribuent à présenter une image équilibrée de la migration et ses contributions pour le développement des pays d’accueil et d’origine des migrants. Par le Journaliste Salaheddine Lemaizi. 

16 H 30 : Débat 

17 H 00 : Clôture de la journée













0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top