En marge de la 4ème session du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau (CIHN), co-présidé par le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, l’ambassade d’Algérie en France avait organisé le 7 décembre 2017 à 17h une rencontre entre des membres de la diaspora algérienne en France et le Premier Ministre.

L’objectif était de présenter la situation de l'Algérie et d’échanger sur les moyens d’améliorer encore davantage les liens qui unissent la diaspora algérienne, dans toutes ses composantes, avec la mère Patrie, comme le mentionnait l’invitation envoyée à plusieurs franco-algériens. Mais il semble que les services consulaires en charge de sélectionner les invités n’aient pas réussi à attirer les bonnes personnes ou du bon monde !

D’après plusieurs sources concordantes, l’ambassadeur d’Algérie en France, monsieur Abdelkader Mesdoua, semblait fort ennuyé, voir agacé, pendant les échanges entre le Premier Ministre et les personnes présententes dans la salle, les débats n’étant visiblement pas au niveau attendu.

Une source très proche du Premier Ministre nous a confié qu’il avait été profondément déçu de la qualité des échanges et ce serait exprimé en termes peu élogieux en faisant référence aux personnes présentes.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top