La F.T.C.R. en accord avec l'A.T.M.F. se joint à sa lettre à François Hollande et lui demande, s'il est élu demain ce que l'écrasante majorité des militantes et militants autonomes de l'immigration souhaitent et beaucoup qui le peuvent feront, est-ce qu'il réalisera et satisfera les 11 points exposés ci-dessous.

Nous souhaitons ne pas être déçus et restons fermement mobilisés pour la fin de la xénophobie, du racisme, de l'islamophobie et de l'égalité des droits pleine et effective.

Monsieur François Hollande,
Nous nous permettons, juste, de vous rappeler l’aggravation des discriminations que subissent les citoyens immigrés et leurs enfants, sans oublier l’inquiétante banalisation de l’idéologie xénophobe et raciste mettant à mal la cohésion sociale et l’égalité des droits.

Notamment avec d’autres structures associatives, syndicales et politiques, nous nous sommes, depuis longtemps, opposés aux lois répressives et restrictives des droits des citoyens immigrés.

Pour corriger ces injustices, les points suivants nous paraissent être de justes et dignes exigences.

Ce pourquoi, nous sommes pour :
1. La régularisation de tous les sans papiers,
2. la fermeture des centres de rétentions administratives (CRA),
3. la lutte effective contre toutes sortes d’inégalités sociales et économiques, en éradiquant toutes les discriminations,
4. l'annulation de la carte de résident de retraité, afin qu’ils puissent bénéficier de l’intégralité de leurs droits sociaux en matière de santé, de logement, de pensions, d’allocations…
5. une réelle politique d’intégration économique et sociale des femmes immigrées,
6. le droit de vote et d'éligibilité des étrangers extracommunautaires pour les élections locales et européennes,
7. la libre circulation et installation des travailleuses et travailleurs immigrés non communautaires partout en Europe,
8. l'aboutissement des revendications des résidents des foyers des travailleurs immigrés,
9. la renégociation de tous les accords bilatéraux avec les pays du Maghreb en associant la société civile, et les associations démocratiques et laïques,
10. le soutien des démocrates, femmes et hommes de progrès, qui luttent pour la liberté et la démocratie dans les pays du Sud,
11. la ratification de la convention internationale pour la protection des migrants.

Dans cette attente, en vous souhaitant bonne chance, nous vous prions d'agréer, Monsieur François Hollande, l'expression de nos meilleures salutations.

Elkerchi Driss Tarek Benhiba
Président de l'ATMF Président de la FTCR




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top