Après le sacre du Wydad Casablanca en Ligue des champions samedi, des scènes de liesse ont éclaté dans le Complexe Mohammed V et dans toute la ville, mais pas seulement. Retour sur cette ambiance de feu en vidéo.

25 ans que le Wydad Casablanca attendait ça ! En prenant le meilleur sur Al Ahly samedi (1-0, 1-1) en finale retour de la Ligue des champions, le champion du Maroc a fait chavirer tout un peuple dans la joie ! Sur le terrain d’abord, les scènes d’effervescence se sont multipliées entre Achraf Bencharki et ses coéquipiers avec pour point culminant la remise du trophée en présence du président de la Fédération marocaine (FRMF) Fouzi Lekjaa et de son homologue de la CAF, Ahmad.

Même bonheur dans les tribunes du Complexe Mohammed V où 45 000 fans environ s’étaient amassés pour pousser le WAC à décrocher une 2e couronne continentale. Fumigènes et chants soutenus puis cris de joie ont été au menu durant toute la soirée pour cette marée rouge !

Des fans du Raja applaudissent !
Dans les rues, coups de klaxons, chants et hurlements étaient également au rendez-vous pour des milliers de Casaouis qui ont convergé vers les principaux lieux de vie comme la Corniche et la place des Nation unies. Réputés pour être parmi les plus dévoués au monde, les fans du WAC ne sont pas les seuls à avoir pris part aux festivités. Des supporters de l’autre club rival de la ville, le Raja, ont également participé à la fête, à l’image de Redouane. "Je suis content pour eux, même si je suis supporter du Raja. C’est comme si c’était le Maroc qui avait gagné. En plus ils ont bien joué", a lancé le jeune homme dans des propos rapportés par l’AFP.

Par téléphone, le roi du Maroc Mohamed VI a également tenu à féliciter l’entraîneur Houcine Ammouta et le capitaine Brahim Nekkach. A plus de 2 000 kilomètres de là, le sacre du Wydad a même été célébré sur les Champs-Élysées à Paris par des fans expatriés ! C’est la première fois depuis 1999 et la victoire du Raja Casablanca que le Maroc remporte la C1, pour la 6e fois de son histoire.

Source



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top