Bien que très ancienne, l’astuce est encore largement méconnue. Pourtant, elle permet des économies considérables et un vrai progrès environnemental.

Pour beaucoup, le moteur à eau est un serpent de mer : on en parle sans arrêt, mais on n’en voit jamais la queue. Pourtant, de nombreuses expériences menées par des particuliers tendent à prouver l’efficacité d’un tel système. La dernière en date nous est rapportée par le très sérieux Télégramme et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fait envie !

Marc Renaudin, un Breton de 64 ans, a ajouté un simple petit kit à sa voiture il y a deux ans et demi. Sans toucher à la moindre pièce de son moteur, il a juste repris une vieille astuce consistant à injecter de l’eau déminéralisée (ou de l’eau de pluie) dans un moteur à combustion. (L’eau pulvérisée réduisant la température de combustion et rendant ainsi le processus plus efficace et plus économe.)


Depuis, les résultats sont spectaculaires ! Avant son kit, Marc Renaudin parcourait 850km avec un plein au volant de sa Citroën C5 138CV. Aujourd’hui, avec le même véhicule, le même moteur et le même type de conduite, il atteint les 1 200km !

Le Lorientais a fait le calcul : grâce à son nouvel équipement (qui ne lui a coûté que 480€), il aurait économisé 19 pleins d’essence, l’équivalent de 16 000 kilomètres parcourus « gratuitement » !





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top