Dans un pays où le discours officiel affirme que la pauvreté est en «net recul» ! Pas moins de 15 femmes sont mortes dans une bousculade pour un malheureux sac de farine qui ne coûte que 50 dirhams ni plus ni moins (5 euros) ! 

Quinze femmes au moins ont péri dans une bousculade pour l’obtention d’un sac de farine «gratuit». L’incident s’est produit ce dimanche matin à Sidi Bouslamti, dans la province d’Essaouira (Maroc). Les pauvres femmes attendaient depuis l’aube afin de bénéficier de la farine offerte gratuite par un mécène (selon les médias locaux), dont l’identité n’a pas été révélée.

Le morceau de pain illustre la fracture sociale qui se creuse entre les riches et les pauvres dans le royaume et que les statistiques du HCP ne peuvent cacher ni justifier en cette fin de la 2ème décennie du XXIème siècle.


Une enquête a été ouverte pour "déterminer les circonstances de l'incident et établir les responsabilités", selon les autorités marocaines.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé que le roi Mohammed VI avait donné ses instructions pour "apporter l'aide et le soutien nécessaires aux familles des victimes et aux blessés". Le roi a également décidé de "prendre en charge personnellement les frais d'inhumation et des obsèques des victimes et des soins des blessés", d'après la même source.


Arlette Colin
Wakeupinfo






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top