Dans une récente vidéo, la jeune femme, présumée victime de Saad Lamjarred, donne sa version des faits. Laura Prioul est revenue sur sa mésaventure avec le chanteur marocain Saad Lamjarred, qu’elle accuse de viol et d’agression aggravée.
« Je m’appelle Laura Prioul, j’ai 21 ans et il y a un an maintenant que j’ai été agressée physiquement, frappée et violée. » Ainsi débute le témoignage que cette femme a posté dimanche sur la plate-forme Youtube. 
Dans cette confession d’un quart d’heure, la jeune femme évoque les circonstances qui ont entraîné la mise en examen du chanteur marocain pour viol aggravé et violences volontaires aggravées le 28 octobre 2016. Après avoir passé cinq mois en détention provisoire, Saad Lamjarred a été remis en liberté sous bracelet électronique en avril.


Le mois dernier, après le paiement d’une caution, il a pu se défaire de son bracelet. Mais son contrôle judiciaire lui interdit toujours de quitter la France. Le chanteur, qui publie régulièrement des photos sur son compte Instagram, est également mis en cause pour un autre viol présumé qui se serait produit à Casablanca (Maroc) au printemps 2015.

Saad Lamjarred a été mis en examen en avril une seconde fois à Paris pour viol, après la plainte d’une femme de 28 ans. Les faits qu’elle dénonce, et que le chanteur dément également, se seraient produits à Casablanca (Maroc). Depuis, les deux affaires ont été jointes. En 2010, Saad Lamjarred avait déjà été accusé de faits similaires à New-York (Etats-Unis). Placé en détention, il avait été relâché après le paiement d’une caution et en avait profité pour prendre la fuite. Des faits qu’il a toujours contestés.

Vidéo 2016 : séance shooting








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top