Tesla a dévoilé jeudi 16 novembre 2017 le prototype d'un gros camion électrique qui entrera en production en 2019.

Le constructeur américain de véhicules électriques Tesla se lance dans un nouveau segment de marché alors qu'il éprouve des difficultés à faire sortir de ses usines la Model 3, sa nouvelle berline vendue à un prix plus abordable que la Model S. Elon Musk, fondateur et directeur général de l'entreprise a fait une démonstration du camion, nommé le Tesla Semi, en la faisant entrer dans un hangar d'aéroport près de Los Angeles devant une foule de propriétaires de Tesla et d'acheteurs potentiels.
Le prix du camion Tesla Semi n'a pas encore été communiqué
Les portes de la remorque du camion se sont ensuite ouvertes, d'où est sorti le nouveau Roadster, version améliorée du premier modèle produit par Tesla, capable de transporter quatre passagers sur 1.000 kilomètres sans recharge, un record pour un véhicule électrique. Elon Musk a précisé que le Roadster pouvait passer de zéro à 100 kilomètres par heure en 1,9 seconde. Le camion, dont le prix n'a pas été précisé, peut rouler, avec une charge complète, pendant 800 kilomètres à la vitesse autorisée sur autoroutes. Les camions fonctionnant au diesel peuvent parcourir une distance deux fois supérieure avec un seul plein. 

Au début du mois, Tesla a annoncé qu'il repoussait d'environ trois mois son objectif de production pour sa berline Model 3, tout en jugeant difficile de prédire le temps qu'il faudra pour régler tous les problèmes. Le groupe a alors en outre fait état de la plus forte perte trimestrielle de son histoire.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top