Le roi Mohammed VI a reçu en audience en son palais royal de Rabat le président de la Cour des comptes Driss Jettou, en présence du chef du gouvernement Saadeddine Elotmani et des deux ministres de l’Economie et de l’Intérieur. 

Driss Jettou a remis au chef de l’Etat ses conclusions sur les anomalies, dysfonctionnements et négligences sur la réalisation du programme « Manarat al Hoceima ». Plusieurs révocations ont été décidées par le roi.

Driss Jettou a confirmé ce qu’il y avait dans le rapport des inspections des deux ministères, remis au Roi le 2 octobre dernier. Pas de fraude ni malversation, mais des négligences inacceptables, malgré les explications données, non convaincantes et les manœuvres employées, comme le transfert de budgets. Les sanctions sont tombées.

Le communiqué royal évoque alors l’article de la constitution qui prévoit la reddition des comptes des hauts responsables de l’Etat et de l’administration, et indique les mesures suivantes :

Révocation de :
1/ Mohamed Hassad, ministre d e l‘Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation professionnelle, en sa qualité de ministre de l’Intérieur à l’époque des faits ;
2/ Nabil Benabdallah, ministre du Logement, de l’Urbanisme et de la Politique de la Ville, portefeuilles qu’il dirigeait lors de la présentation de Manarat al Moutawassit :
3/ Houssaine El Ouardi, ministre de la Santé dans le gouvernement Benkirane ;
4/ Larbi Bencheikh, secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle, directeur de l’OFPPT à l’époque des faits.
5/ Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONEE ;

Blâme et décision de ne plus confier de mission ultérieurement aux anciens responsables gouvernementaux suivants :
6/ Rachid Belmokhtar, ancien ministre de l’Education nationale ;
7/ Lahcen Haddad, ancien ministre du Tourisme ;
8/ Lahcen Sekkouri, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports ;
9/ Amine Sbihi, ancien ministre de la Culture ;
10/ Hakima el Haité, ancienne secrétaire d’Etat à l’Environnement ;

En plus de 14 hauts responsables administratifs.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top