Lorsque l’on parle des programmes spéciaux qui permettent de modifier le climat, on se fait généralement traiter vertement de doux dingue… au mieux. Le pire étant lorsque l’on vous passe de force la camisole et que l’on vous fait avaler des cachets. 

Et si pourtant la terre tourne comme disait l’autre, les avions volent aussi pour modifier le climat à notre guise et cette fois, une petite dépêche de l’agence de presse chinoise Xinhua parfaitement officielle vient nous confirmer ce que nous savions, c’est-à-dire que l’on peut faire pleuvoir, créer des nuages, ou encore assécher le ciel si l’on veut un beau ciel bleu. 

Bon, cela coûte un peu d’argent, mais comme les banques centrales impriment autant d’argent que nécessaire, cela ne pose pas de problème insurmontable. 

Le monde est loin d’être aussi simple que ce que l’on croit. 
Charles SANNAT 


Chine : 8,8 milliards de yuans pour modifier la météo 
BEIJING, 21 septembre (Xinhua) — La Chine a affecté 8,8 milliards de yuans (1,34 milliard de dollars), entre 2012 et 2017, pour soutenir les programmes de modification météorologique dans le cadre de ses efforts pour atténuer la sécheresse et minimiser l’impact des catastrophes naturelles, a annoncé mercredi le ministère des Finances. 

Durant les cinq dernières années, les fonds budgétaires centraux ont contribué à hauteur de 1,17 milliard de yuans à ces programmes, et les fonds budgétaires locaux à hauteur de 7,64 milliards de yuans, a annoncé le ministère sur son site Internet. 

La principale méthode utilisée est l’ensemencement des nuages, qui consiste à injecter des substances dans les nuages afin d’augmenter les précipitations ou d’atténuer la grêle. Les techniques de modification du temps sont souvent utilisées avant des événements internationaux, comme le sommet du G20 qui s’est tenu l’année dernière à Hangzhou. 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top