Cette semaine, nous voyons pourquoi le jour de l'automne change de temps en temps, mais aussi pourquoi à chaque équinoxe, est associé une période de grande marée, mais aussi quel est le rapport avec la nouvelle ou la pleine lune.


Si le soleil va se faire de plus en plus rare au fil des semaines, le thermomètre va également se refroidir. Pourtant, le véritable symbole de l'automne sont les feuilles qui tombent des arbres pour se poser doucement au sol. Le phénomène astronomique responsable de ce changement de saison s'appelle "l'équinoxe d'automne" 2017. Ce terme vient du latin "aequinoctium" et signifie "egal" pour aequus et "nuit" pour nox. Lors de l'équinoxe d'automne, les rayons du soleil forment un angle droit avec l'axe terrestre et se divisent sur les deux hémisphères de la planète. L'une des particularité de l'équinoxe d'automne est que la durée de la nuit est la même sur celle du jour. La date de cette journée spéciale varie chaque année entre le 21 et le 24 septembre.

Mais sur quoi repose le paysage spécifique à l'automne, avec ses feuilles "décolorées" et ses arbres dénudés ? Les feuilles disent en fait au revoir à leur couleur verte des beaux jours en perdant momentanément la chlorophylle dans leurs cellules végétales. Ce pigment activateur de "vert" disparaît en effet de ses hôtes en parallèle des baisses de température et de lumière. Les feuilles deviennent alors rouge, orange, jaunes.

Comme l'explique le Huffington Post dans un article tout entier dédié au sujet, les arbres préparent même depuis déjà plusieurs semaines leur nouveau look. Et si personne ne semble s'étonner que chaque année, ils se déshabillent pour retrouver ensuite leur habit de verdure, le forestier allemand Peter Wohlleben écrit, dans son ouvrage à succès passionnant "La vie secrète des arbres" : "la chute et la repousse annuelle des feuilles sont un petit miracle, car le processus implique que les arbres aient la notion du temps". La science explicite le phénomène ainsi, comme le relaie Sciences et vie : pendant l'hiver, les arbres sont en état de "dormance", mais avant cela, jusqu'à fin octobre environ, ils passent d'abord par un état de transition appelé "paradormance" lors duquel sa croissance ralentit, avant de se stopper intégralement. L'arbre stocke aussi du soleil pendant les beaux jours, à la manière de carburant pour ses nouvelles pousses au printemps. Un peu comme un ours qui anticipe son hibernation de plusieurs mois.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top