Voyager, parcourir le monde, découvrir des lieux exotiques, des cultures différentes, voilà qui donne envie à nombre d'entre nous. Pourtant, certaines destinations peuvent parfois se transformer en cauchemar pour la gent féminine, en particulier si elles voyagent en solo.

On pourrait croire que les femmes peuvent aller et venir comme bon leur semble, mais dans la réalité, les choses sont plus complexes. Si toutes les portes leur sont ouvertes, il se pourrait bien que quelques dangers se cachent derrière celles-ci. Sans vouloir faire paniquer les voyageuses, il faut également reconnaître que certains endroits de la planète n'ont rien d'une sinécure pour les demoiselles.

Parmi ces points chauds, on compte l'Inde, mais également l’Egypte ou le Maroc. Des pays pas si lointains, mais qui présentent des risques pour les femmes voyageant seules. Il faut aussi admettre que certaines régions sont tout simplement dangereuses pour tous les touristes, femmes ou pas. Ainsi, les visiteurs qui se rendront en Amérique latine - où les taux de criminalité sont souvent plus élevés qu'ailleurs - devront se montrer vigilants, évitant d'étaler aux yeux de tous leurs objets de valeur.

Dans d'autres pays, c'est surtout la tenue qui devra s'adapter afin de respecter les coutumes locales. Chemises à manches longues et jupes jusqu'en dessous de la cheville seront régulièrement exigées à l'entrée des temples ou des lieux saints. Idem dans certains villages reculés où les traditions sont encore bien vivantes. Mais les voyageuses seront tout aussi bien accueillies que les autres, à condition de respecter quelques règles de vie.

Autre conseil judicieux pour celles qui souhaitent voyager en solo ou entre filles: évitez les quartiers mal famés, généralement très bien renseignés dans les guides touristiques, préférez les rues bondées aux ruelles sombres et lugubres, et évitez d'être trop naïve en suivant le premier venu simplement parce qu'il vous paraît sympathique. Pour limiter les risques, n'hésitez pas à proposer à d'autres voyageurs rencontrés d'effectuer l'une ou l'autre excursion en groupe, cela vous permettra d'économiser de l'argent et de ne pas être totalement seule.

En voici par ordre les pays déconseillés pour les femmes voyageant seules :

Egypte
Si les vacances à Charm el-Cheikh et Hurghada ont représenté les piliers du tourisme en Egypte pendant de nombreuses années, les choses ont changé depuis la révolution de 2011. Outre l'instabilité générale, on note également une vague de violence sexuelle contre les femmes.

Maroc
Autre destination populaire, le Maroc affiche pourtant un piètre bilan en matière de droits des femmes. Ici, ce sont moins les agressions physiques qui sont pointées du doigt, mais bien le harcèlement infligé aux touristes.

Inde
Les viols de touristes et d'Indiennes représentent une triste réalité. En Inde, une agression sexuelle est signalée toutes les vingt minutes ! Et on ne vous parle pas de celles qui ne sont pas répertoriées, c'est vous dire. Si les autorités s'efforcent de durcir les lois en matière d'agression sexuelle, il n'empêche que l'Inde a enregistré une hausse de 7,1% des crimes contre les femmes depuis 2010. Vous voilà prévenue.

Colombie
Moins célèbre, mais tout aussi exotique, la Colombie attire de plus en plus de touristes. Certes, la criminalité y a énormément baissé, mais les agressions sexuelles y restent monnaie courante, en particulier dans les zones les plus pauvres. Mais les transports publics de la capitale Bogota ne valent guère mieux. Selon Human Rights Watch, les policiers corrompus ne protègent pas ou peu les femmes et les violeurs sont rarement traduits en justice.

Turquie
Depuis quelques temps, les femmes turques défilent dans les rues pour dénoncer les violences subies par les femmes et ce, suite à d'horribles faits divers qui ont fait la Une des journaux. Entre viols, meurtres et agressions, il ne fait pas bon vivre en tant que femme dans ce pays situé aux portes de l'Europe.

Mexique
Le Mexique et ses plages de rêve reste un pays particulièrement dangereux pour les femmes. Le plus grand risque ? Les transports en commun. Mieux vaut privilégier les filières officielles et les voyages en bus de luxe.

Brésil
Oui, le Brésil est un pays somptueux, qui offre de multiples facettes, des plages dorées aux forêts les plus sauvages. Il n'empêche que le Brésil reste en proie à une violence généralisée dirigée par des gangs criminels et... une police abusive. D'après le ministère brésilien de la Santé, les viols ont augmenté de 157% entre 2009 et 2012.

Thaïlande
Certes, des millions de touristes foulent chaque année le sol thaïlandais, mais les attaques envers les touristes n'en restent pas moins une réalité. Selon le Thailand Domestic Violence Information Center, la violence contre les femmes est un problème croissant en Thaïlande, alimentée en partie par la drogue et l'alcool.

Colombie
Moins célèbre, mais tout aussi exotique, la Colombie attire de plus en plus de touristes. Certes, la criminalité y a énormément baissé, mais les agressions sexuelles y restent monnaie courante, en particulier dans les zones les plus pauvres. Mais les transports publics de la capitale Bogota ne valent guère mieux. Selon Human Rights Watch, les policiers corrompus ne protègent pas ou peu les femmes et les violeurs sont rarement traduits en justice.

Afrique du Sud
Malgré sa popularité croissante, l'Afrique du Sud reste l'un des pays les plus dangereux au monde où les taux de viol et d'agression sexuelle sont parmi les plus élevés au monde, tout comme les vols à main armée. Plus de 66.000 agressions sexuelles ont été signalées en 2012-2013, soit un taux de 127 agressions pour 100.000 habitants.

Kenya
Une faune incroyable et des safaris qui laissent rêveur. Question sécurité, beaucoup moins. Selon un rapport des Nations Unies, "les femmes de tous les âges, niveaux d'éducation et groupes sociaux, que ce soit en milieu rural et urbain, sont soumises à la violence au Kenya. En 2010, une enquête nationale avait dévoilé que 32% des filles y étaient victimes de violence sexuelle avant de devenir adultes. Et les enlèvements et les agressions sexuelles contre les touristes ne sont pas rares non plus.

Source : forbes.com/





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top