Les contraintes budgétaires, ne permettront pas de tenir toutes les promesses qui ont fait élire MacdeRoth, néanmoins celui-ci semble vouloir tenir parole. Le fera! le fera pas ? A l’heure où chacun y va de sa déclaration, rien n’est défini surtout que cette mesure doit s’assortir d’une réforme de l’impôt sur la fortune….
La réforme de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages doit entrer en vigueur dès 2018.
Selon Franceinfo, qui cite des sources du cabinet du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, le président de la République a décidé, dimanche, de rendre effective cette réforme, qui doit s’assortir d’une réforme de l’Impôt sur la fortune (ISF), pour l’an prochain.

Cette réforme était l’une des mesures phares d’Emmanuel Macron en matière de fiscalité. Elle suscite l’inquiétude des collectivités locales, bien que l’exécutif ait assuré que l’Etat compenserait leur manque à gagner.

Edouard Philippe n’avait évoqué qu’une mise en œuvre en 2022
Lors de son discours de politique générale, la semaine dernière, Edouard Philippe n’avait évoqué qu’une mise en œuvre d’ici la fin du quinquennat, soit 2022. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait ensuite confirmé ce calendrier, évoquant certes une « montée en puissance » à partir de l’an prochain.

Quant à la réforme de l’ISF, Edouard Philippe avait annoncé qu’elle n’interviendrait pas avant 2019. Elle doit sortir le patrimoine mobilier, l’épargne ou les placements financiers du périmètre de cet impôt emblématique.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top