Et si éradiquer toute la vie de la planète était une histoire de morale ? En quoi le bien-être humain serait-il forcément à la destruction de la biodiversité ? Il est corrélé parce que notre système économique nous pousse à agir de cette façon. 

Le débat resurgit régulièrement quand certaines espèces prolifèrent tant qu’on considère que leur prospérité étouffe leur écosystème. On a connu des chasses organisées au kangourou en Australie et aujourd’hui aux Etats-Unis un débat faire rage : faut-il tuer 16 000 cormorans pour préserver des saumons ? Tuer certains animaux et en sauver d’autres est-il légitime ?

Si nous avions à repenser le monde, le débat serait posé en des termes différents, mais ce n'est pas le cas. Avant de le repenser, il faudrait peut-être tout simplement cesser de le détruire, faute de quoi il n'y aura bientôt plus rien à repenser.


DirtyBiology, c'est une chaîne YouTube de vulgarisation scientifique avec une approche un peu particulière. En partant de phénomènes communs, de références issues de la culture pop' ou de questions en apparence très éloignées du monde des sciences, DirtyBiology essaye d'expliquer des concept scientifiques importants qui ne sont pas toujours très bien connus du grand public










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top