Un démocrate convaincu restera toute sa vie un démocrate. Malgré ses défauts et ses qualités il continuera la lutte pour un monde meilleur plein de justice et de liberté. Un amicaliste restera toute sa vie un anti-démocrate, un délateur, un mouchard et un destructeur.

Les initiateurs du projet Congress l’ont appris et l’ont vécu à leurs dépens. Etant donné que le Maroc a tourné une page historique, quelques militants de bonne foi, mais très incrédules ont cru que, certaines personnes ayant un passé douteux, avaient aussi tourné la page et qu’ils sont devenus des personnes fréquentables. Grande fut leur surprise et presque tardive fut leur réaction. Heureusement, ils se sont ressaisi en deux actes.
  • Premier acte: les démocrates ont refusé de siéger en présence des représentants des amicales. Manu-militari, les amicales furent exclues de la salle. (Je l’ai vu de mes propres yeux). 
  • Second acte: les comités nationaux, pour être acceptés, doivent être composés de personnes ayant un passé irréprochable. Donc, pas d’amicalistes dans le Congress (Congrès Mondial des Marocains de l’Etranger). 
En tant que Marocain, je dis tout est bien qui finit bien. Mais en tant que marocain démocrate ayant vécu plus de trente cinq ans en Belgique et, témoin et victime des multiples exactions des amicales, je dis que c’est regrettable et dommage que certains militants naïfs ont offert sur un plateau d’argent, l’occasion à une organisation agonisante de s’associer à un projet international, réfléchi et initié par des militants démocrates. 

Pour ceux qui ne connaissent pas les amicales un petit éclaircissement s’impose. C’est une association créée de toute pièce par le ministère de l’intérieur marocain, en plein période des années de plomb, pour garder un œil sur la communauté marocaine à l’étranger. Cette soit disant association n’était en vérité qu’un instrument entre les mains de barbouzes pour dire explicitement aux marocains « nous vous observons ou que vous soyez« . Le message musclé via les amicales était clair et sans équivoque :
  • ne participez ni aux activités syndicales ni politiques
  • ne créez pas d’associations
  • ne participez pas aux élections
  • ne pas s’intégrer dans les sociétés d’accueil
  • ouvrez des comptes bancaires seulement auprès des banques marocaines
  • n’achetez pas de maisons en dehors du Maroc
  • participez seulement aux fêtes nationales marocaines
  • soyez membres des amicales et gare à ceux qui ne respectent pas ce mot d’ordre
C’est pour cette raison que j’ai été outragé et désabusé quand j’ai su que des personnes ennemies de la démocratie, de la liberté et de la vérité allaient participer et siéger à ce Congress, pour avoir l’occasion de se blanchir de toutes les actions malsaines qu’ils ont mené contre les démocrates et les défenseurs des droits de l’homme et contre la communauté marocaine en Europe et ailleurs. 
  • Non, il n’y a pas de bons et de mauvais amicalistes.
  • Non, nous ne sommes pas devenus amnésiques
  • Non, nous ne pouvons pas laisser faire et laisser agir
  • Non, ces individus n’ont pas de place parmi nous
  • Non, nous ne pouvons pas cautionner et admettre d’anciens tortionnaires ni leurs complices déguisés
  • Non merci, Lakom Dinokom Wa Liya Dine.
Sarie Abdeslam
Bruxelles, le 17 mars 2002




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top