Découverte exceptionnelle du jour sur le court central de Roland-Garros. Une équipe de la Fédération Française de Tennis spécialisée en archéologie a mis à jour plusieurs fossiles humains qui prouveraient, sans ambiguïté, que des Français sont probablement parvenus à atteindre les phases finales du tournoi, voire peut-être même les finales. Reportage.
« Nous avons probablement affaire à plusieurs individus, à différents niveaux d’occupation », explique le professeur Pegrini, en charge du chantier. Il nous montre les deux fosses dans lesquelles les individus ont été retrouvés il y a quelques jours. « C’est en remettant la bâche suite à une averse qu’un ramasseur de balle a vu quelque chose qui affleurait. En grattant un peu il a vu que c’était un os ». La FFT a aussitôt dépêché une équipe de spécialistes pour tenter de comprendre à qui appartiennent les restes.

« Nous avons retrouvé une raquette, en très mauvais état de conservation mais sa fabrication ne laisse que peu de doute, nous avons bien affaire à un joueur français », ajoute le professeur en nous approchant de la fosse. « Il faut savoir que le sol de l’époque était plus bas d’un mètre qu’aujourd’hui. Nous avons également retrouvé les chaussures du joueur ainsi qu’un sac de sport Adidas ». Mais qui était ce mystérieux joueur qui a un jour foulé le court central ? « Nous cherchons dans nos archives, il y a beaucoup de spéculation, peut-être ne le saurons-nous même jamais ».

Et de rappeler les nombreuses légendes circulant à propos de Français qui auraient survécu une seconde semaine à Roland-Garros. « Jusqu’à présent, tout ceci n’était pas validé par la science mais cette découverte nous oblige à repenser entièrement l’histoire du tournoi. Qui sait ce que nous allons découvrir en creusant plus profondément ».
Source : legorafi.fr/
*Tous les articles publiés par leGorafi sont pure fiction (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top