Le pain que consomment quotidiennement les Algériens est cancérigène, a-t-on appris auprès d’un membre actif et influent à la fédération nationale des boulangers. Plus grave il y a une surconsommation de ce produit subventionné par l’État en Algérie.

La même source a précisé que l’améliorant industriel utilisé dans la préparation du pain et de la viennoiserie est toxique et cancérigène. Ce membre de la fédération nationale des boulangers a précisé que des rapports ont été rédigés et remis au ministère du Commerce sans qu’il y ait de suite. «Le fameux améliorant est toujours commercialisé car des boulangers ont menacé de recourir à la grève au cas où ce produit hautement cancérigène serait retiré du marché».

Il a fait savoir que des médecins et professeurs spécialistes ont déjà mis en garde contre l’utilisation de ce produit dans le but d’arrêter son importation, mais en vain.

A la fédération nationale des boulangers, on a révélé que le lobby de l’import-import est bien implanté au ministère du Commerce, sinon comment expliquer l’importation de cet améliorant et sa commercialisation. Même son de cloche à l’association de la protection et de l’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) où l’on a rappelé que les autorités ont été alertées depuis plusieurs années sur ce produit néfaste pour la santé des Algériens. Mieux encore, à l’APOCE, on regrette le silence du ministère de la Santé, lequel devrait constituer une sorte de veille contre les maladies cancérigènes.

Force est de constater que c’est tout le monde qui ferme les yeux car il s’agit d’un marché juteux, même si les gains et les profits se font au détriment de la santé des Algériens. Regrettable ! L’unique solution, a-t-on précisé à l’APOCE c’est de ne plus acheter de pain et ne consommer que le pain préparé sans améliorant à la maison.

Amir Hani
dia-algerie.com/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top