Depuis le fameux vote du dimanche 29 novembre beaucoup d’encre a coulé et on aura besoin de beaucoup d’encriers jusqu’au prochain évènement qui sera sans aucun doute encore plus xénophobe et plus islamophobe que le précédent. 

Malheureusement, en Europe c’est devenu un sport national(iste) à gauche comme à droite de stigmatiser l’Islam au nom de la démocratie et au nom de la laïcité. Gauche droite même combat, pour des raisons différentes mais avec le même résultat. Culpabiliser l’autre de tous les maux.

C’est le Grand Prix moderne, sans règles ni déontologie, tout est permis dans la liberté totale et sans limite mais à sens unique. Les Suisses veulent aussi un champion comme la Hollande avec Wilders ou la France avec Le Pen.

Pour uniquement et simplement quatre minarets, les Suisses ont organisé un référendum et ont voté majoritairement contre la construction de minarets. Seulement dans la ville de Tanger il y a plus d’églises que de minarets dans toute la Suisse. Les églises à Tanger font partie intégrante de l’environnement et de son architecture, de la société tangéroise en particulier et de la société marocaine en général. Personnellement c’est une grande fierté de voir cohabiter des églises à côté de mosquées dans une harmonie totale et dans un respect mutuel ancestral..

J’invite tous les Suisses à venir prier dans les églises marocaines de Tanger de Rabat ou de Casablanca et fêter Noël dans la paix la quiétude et vivre leur chrétienté en toute sérénité et tranquillité. Sans rancune.

En tout cas, j’implore Dieu des Juifs, Dieu des Chrétiens et Dieu des Musulmans de pardonner aux Suisses leur ignorance comme je les plains d’avoir savouré une victoire éphémère mais perdu à jamais leur neutralité séculaire. Ce n’est pas la fin de l’Islam en Suisse mais la fin de la Suisse telle que le monde a connu. Une Suisse d’antan, légendaire et modèle, neutre et courageuse, minutieuse et noble, tolérante et hospitalière.

Aujourd’hui, la Suisse exemplaire est tombée de si haut avec ses minarets, c’est dommage.

Sarie Abdeslam




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top