Ils seront 718 890 à tenter cette année d'obtenir le bac en France. C'est près de 25 000 candidats de plus que l'an passé. Autant de copies farfelues supplémentaires, de lapsus et de bêtises à lire pour des correcteurs surchargés. 

Des bourdes souvent pathétiques, parfois drôles aussi, que certains professeurs compilent soigneusement chaque année sur des sites internet dédiés (sujetdebac.fr et Perlesdubac.fr) ou dans des livres (Brèves de copies de bac 2 ; édition Chiflet & Cie, 128 pages, 10 euros). Impossible, il est vrai, de vérifier leur authenticité. Mais ces « perles » n'en restent pas moins délectables. Petit florilège avec la première épreuve écrite ce jeudi : la philosophie. (L'orthographe improbable des candidats a été soigneusement respectée.)
  • « J'admire l'œuvre des studios Disney, et particulièrement Picsou, qui, je pense, est une représentation métaphorique de l'âme des hommes. »
  • « Si les gens n'obéissent pas aux lois, cela deviendra l'anarchie et les hommes se mangeront entre eux. »
  • « Lorsque Charles de Gaulle passait à la radio, il utilisait une bonne voix pour charmer la population afin qu'ils votent pour lui. »
  • « Lorsque Charles De Gaulle passait à la télévision, il se coiffait correctement, il s'habillait de façon très classe et il utilisait une très belle voix. »
  • « Il serait facile d'admettre que le désir est illimité lorsqu'une fille regarde un film avec l'acteur Ryan Gosling. Je vais expliquer ce phénomène dans le prochain paragraphe. »
  • « Le mouvement nuit debout est incompréhensible. Ces gens désirent quoi exactement ? Personne ne sait et cela n'est qu'un exemple parmi tant d'autres que nos désirs sont flous. »
  • « Ne pas faire carrière est encore la meilleure façon de réussir a dit François Hollande dans un discours. Je pense qu'il s'agit là d'une citation philosophique adaptée à notre problématique. »
  • « Si les lois sont bonnes, il faut y obéir. Si les lois ne sont pas bonnes, il ne faut pas y obéir. »
  • « Comment peut-on être pour l'égalité et la liberté en même temps. C'est juste techniquement impossible. La liberté génère forcément des inégalités, et l'égalité est une contrainte à la liberté. La vraie question sous-entendue dans cette problématique est de savoir si oui ou non tout cela sert à quelque chose ? »
  • « Faut-il réellement s'attarder sur des sujets philosophiques sans importance, alors que les chinois sont en train de cloner des animaux ? »
  • « Je pense qu'il est assez évident que moins nous travaillons, plus nous sommes heureux. Il suffit de demander aux élèves qui ont passé tout le mois de juin à réviser le bac, au lieu de regarder les matchs de l'EURO 2016. »
  • « Voltaire a dit : Le travail éloigne de nous trois gros mots : l'ennui, le vice et le besoin. »
  • « Tant qu'Apple continuera à produire des iPhone, le désir restera illimité. »
  • « D'après Cicéron le hasard existe, ce qui signifie que quoique j'écrive, ma note dépendra en partie du hasard. Est-il alors encore nécessaire que je continue à écrire ? »
  • « Dans le passé, Jon Snow (personnage de Game of Thrones, NDLR) a montré un important sens du devoir, et pourtant il est tué à la fin de la saison 5. On observe là un manque de respect total envers cet être vivant. »
  • « Si on prend l'exemple du prochain Star Wars qui va sortir au cinéma, on sait tous qu'il s'agit d'une suite commerciale et qu'il ne faudra chercher aucun autre sens dans cette œuvre d'art que le plaisir de faire de l'argent. »
  • « Si la conscience de l'individu n'est que le reflet de la société, comment se fait-il que la société soit également la somme des individus qui la composent. Il s'agit là d'un cercle vicieux qui tourne en rond à l'infini, dans un mouvement perpétuel tel un tourbillon de répétitions sans fin. »
  • « En conclusion, il semblerait pertinent de finir cette dissertation sur une citation de la légendaire Ygritte (personnage de Game of Thrones, NDLR) : You know nothing, Jon Snow. »
  • « Socrate est un bon exemple de choix car il aurait pu aller se cacher dans les milliers d'îles grecques, surtout qu'à l'époque elles n'étaient pas envahies par les touristes, mais il a choisit la ciguë. »
  • « Je pense avoir démontré dans mon exposé qu'à part les masochistres, on vit pour être heureux. »
  • « N'oublions pas le proverbe : la parole est d'argent mais le silence endort. »
  • « Si j'étais le peintre, je ne supporterai pas comme on l'a fait (je ne sais plus qui mais je l'ai vu sur le Net) que l'on mette une moustache et une barbe à ma Joconde et je ferai un procès. »
  • « C'est plus facile de se connaître pour savoir ce que l'on fera comme métier plus tard. Par exemple j'ai renoncé à ma vocation d'être prof quand je vois le bordel qu'ils doivent gérer. »
  • « Des fois, je rencontre des textes où on peut lire des âneries comme ce connais-toi toi-même de je sais plus qui. Comme si on se connaissais pas. »
  • « C'est comme si on vous demande votre nom et que vous ne savez pas. Ça risque de mal finir et de vous conduire au poste. Conclusion : il vaut mieux savoir qui on est. »
  • « Après une visite à une expo d'art contemporain, j'ai changé ma perception de ma vie car j'ai compris que l'on pouvait gagner de l'argent avec n'importe quoi. »
  • « La calomnie se répand comme une traînée de poulpes. »
  • « Ô doux souhait ! Je voudrais que mes parents soient indifférents à la vérité quand je leur annoncerai que j'ai raté mon bac. »
  • « Qu'est ce que le bonheur, si ce n'est le plaisir absolu de finir une dissertation à temps pour aller voir le prochain match de Roland-Garros ? »
  • « Le bonheur, ça se gagne. Comme disait le philosophe Nicolas Sarkozy : Il n'y a pas de plaisir sans effort. »
  • « Shakespeare disait : être ou ne paraître, telle est la question. »
  • « Le langage ne se limite pas à la parole. Si on prend l'exemple du Gangnam Style, c'est une dance qui est très connue dans le monde mais dont personne ne comprend les paroles. »
  • « Lorsque l'on meurt, on ne ressent ni douleur ni bonheur. C'est le vide absolu, le néant, le rien. C'est la vie à l'état pur. »
  • « La politique n'a rien à faire en philosophie. Tout le monde sait bien que Descartes était membre du Parti Socialiste, et pourtant il a écrit de très bons livres. »
  • « S'il n'y avait pas de lois, les gens seraient libres de conduire en état de sobriété. »
  • « Le langage des sourds et muets n'existe pas, ils communiquent avec des signes, en fait, ils ont un langage différent des gens normales. »
  • « Lorsque les Schtroumphs disent je te schtroumph, cela signifie t-il : je t'aime/te déteste ... ? Ainsi nous interprétons selon le contexte. De même dans Pingu, bien que pas répertorié, cette animation est mondialement interpréter. »
  • « Moralité et politique ne font pas toujours bon ménage (ex : DSK). »
  • « Je devrai ici citer une référence mais je n'en ai que deux pour tout le devoir, alors je la garde pour plus loin. »
  • « Enfin, il est à noter que nous devons également à l'État certains de nos états psychologiques : tristesse, déprime, rage, dégoût, envie de partir... »
  • « Le langage corporel devient un outil de survie quand il s'agit de la reproduction de l'espèce. »
  • « Bernardo, le copain de Zorro, ne parlait pas : il devait donc utiliser un autre langage pour se faire comprendre. »
  • « Voltaire disait l'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes. Par conséquent, je n'utiliserai aucune citation. »
  • « N'ayant pas compris cette question, mais afin de vous montrer que je connais mon cours, je me permets de répondre à une question de mon choix. »
  • « Descartes disait je pense donc je suis, on pourrait ainsi conclure en disant j'ai travaillé, donc j'ai été utile. »
  • « Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, disait Socrate, mais cette phrase n'a aucun sens, puisque s'il l'on connait une citation, on connait forcément quelque chose de plus que rien. »
lepoint.fr/






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top