Le dimanche 7 juin 2009, les Belges se rendront aux urnes pour élire les membres des parlements communautaires et régionaux.

A Bruxelles comme ailleurs, la campagne électorale bat son plein, mais il faut en faire bien plus encore pour convaincre les citoyens. Pendant que le PS et le MR mènent leur petite guerre théâtrale, les Sunnites et les Chiites s’affrontent à Bruxelles au sujet du leadership comme s’ils allaient gagner les élections et, les petis nouveaux partis s’entredéchirent.

En tout cas, les milliers de promesses annoncées gratuitement comme des petits pains en grande pompe par les centaines de candidats, témoignent du peu de sérieux et de la férocité de l’appétit au pouvoir.

Cependant, il me paraît hélas peu rationnel d’espérer rapidement des avancées majeures basées seulement sur les serments et les engagements individuels de personnes que je ne connais même pas.

Le simple fait de s’appeler Mohamed ou Fatima est-il un gage suffisant pour que je puisse voter sur Mohamed ou Fatima. C’est ce qui m’a poussé à me poser un tas de questions sur la confiance, les capacités, le niveau d’études, l’expérience, la vie associative de nombreux candidates et candidats d’origine marocaine qui se trouvent sur les différentes listes en vue des élections du dimanche prochain 7 juin.

En tant que citoyen belge les élections me donnent l’occasion de pratiquer ma citoyenneté belge et européennne à part entière pour participer activement au choix de nos représentants dans les instances officielles de Belgique et de l’Europe Unie.

Quoique, les questions que je me pose ne sont pas dirigés aux candidats mais à tous les lecteurs de Dounia News pour que l’on puisse entamer un débat chacun dans son environnement, lieu de travail, en famille, dans les associations et ailleurs.

Voici la liste non exhaustive de questions et d’interrogations qui peuvent nous interpeller:
  • Que fait courir les ambitieux d’origine marocaine en Belgique en politique?
  • Parmi les candidats, comment peut on faire la différence entre un arriviste et un militant ?
  • Pourquoi les partis politiques préfèrent la quantité à la qualité ?
  • Pourquoi les politiciens d’origine marocaine ne suivent pas de formation ?
  • Comment peut on contourner le vote communautaire ?
  • Pourquoi nos élus d’origine marocaine n’apprécient pas les critiques ?
  • Est ce que le vote communautaire a servi notre communauté ?
  • Pourquoi les élus d’origine marocaine ne collaborent pas entre eux ?
  • Pourquoi les candidats et les élus ne se manifester jamais en dehors de la campagne électorale ?
  • Pourquoi la majorités des élus deviennent attentistes, passifs et inertes pendant leur mandat ?
  • Pourquoi nos élus ont peur de prendre la parole dans l’hémicycle ?
  • Pourquoi nos élus évitent de travailler et d’aider la vie associative ?
  • Pourquoi les élus d’origine marocaine ne font pas de sport ?
  • Pourquoi les élu d’origine marocaine esquivent les intellectuels et les journalistes ?
  • Est ce qu’un parti communautaire est enviable ?
  • Est ce qu’un parti islamique a sa place en Belgique ?
  • Peut on être musulman et socialiste ?
  • La double nationalité est-elle compatible quand on siège dans un parlement belge ?
  • Peut-on être élu belge avec une double allégeance ?
  • Un élu d’origine marocaine, peut-il se présenter aux élections au Maroc ?
  • Un élu belge, peut-il siéger dans les instances officielles marocaines ?
  • Un élu belge, peut-il voyager avec un passeport marocain ?
  • Comment peut un élu belge aider le Maroc à l’objectif de 10 millions de touristes en 2012 ?
  • En cas de renégociation de la convention bilatérale entre la Belgique et le Maroc, les intérêts de quel pays va-t-il défendre ?
  • Un élu communautaire est-il un leader, un cadre ou un représentant légitime de sa communauté ?
  • Peut-on envisager un lieu de prière dans les parlements pour les élus pratiquants ?
  • L’élu, peut-il maîtriser et dominer ses ambitions personnelles et défendre l’intérêt général ?
  • Pourquoi les élus d’origine marocaine ignorent totalement le mouvement ouvrier belge ?
  • Y-a-t-il vraiment des similitudes entre les élus d’origine marocaine et les élus au Maroc ?
  • Les élus d’origine marocaines peuvent ils apprendre de leur expérience politicienne ?
Enfin, la liste n’est pas limitative, reste complétement ouverte et, je me suis limité à cette liste pour ne pas alourdir le texte sachant d’avance qu’il y a encore d’autres sujets aussi importants sinon plus important que je laisse aux lecteurs de Dounia News le loisir de compléter et d’achever ce mémo. Finalement, j’ai un seul et unique conseil, votez utile et responsable.

Le Parlement bruxellois
http://www.parlbruparl.irisnet.be/

Le Parlement Flamand
http://www.vlaamsparlement.be/

Le Parlement Wallon
http://www.parlement-wallon.be/

Auteur : Sarie Abdeslam






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top