Suite à la publication d’un communiqué de la Confédération Mondiale des Fédérations des Associations de MRE (CMFA-MRE), quelques personnes se sont manifestées via les réseaux sociaux et par courriel pour apprendre davantage sur cette association ou s’indigner sur sa représentativité.

Le communiqué a suscité un véritable engouement par sa lecture et remet en question le bienfondé de ces associations qui sortent du chapeau et qui s’autoproclament les portes parole d’une communauté forte de plus de cinq millions d’individus. En quelques jours et avec le nouveau visage politique marocain, des opportunistes veulent s’accaparer la bonne chaise pour figurer parmi l’élite de la diaspora marocaine.

En Suisse et à Paris aujourd’hui ou peut-être à Bruxelles demain, ces associations « Couscous » nous rappellent étrangement un retour vers les associations crées au début des années 70 appelées «Amicales» et dont le but est de «paraitre au premier plan». Presque du copier/coller dans l’organisation de l’époque puisqu’il existait déjà la nomination «Bureau des Fédérations des Amicales». En clair, une centralisation inappropriée de la voix des MRE à des fins purement administratives contre une légère reconnaissance et quelques privilèges accordées à ces nouveaux arrivistes. Ces nouvelles associations n’ont aucune valeur ajoutée par rapport à leur pays ou à la diaspora si ce n’est que figurer dans les statistiques et paraitre sur les photos.

Parmi les réactions reçues, nous retenons ici le courriel expressif d’un membre associatif MRE connu par son franc parler, M. Hashas :
Salam à tous,
Je vais commencer par la fin et dire, tout simplement, à ceux qui veulent jouer avec les sentiments des MRE qu'ils se trump(ent) !. Les MRE ne sont pas dupes. Personnellement, dès que j'ai reçu les communiqués d'hier provenant de Swiss et celui provenant de Paris, concernant la création des fédérations de chait ! pas quoi ! j'ai un sentiment dégueu ! et j'ai envie de vomir !

Il y a des fois, comme ça, des lectures qui restent à travers la gorge. La lecture de ces communiqués ne passe pas et cette lecture m'a laissé un arrière-goût "d'envie de vomir". Vomir, le mot est trop fort me diriez-vous ! Mais non, je vous rassure, il suffit de ne pas le prendre au premier degré. Ça ne serait pas convenable de ma part car je voudrais, par cette réponse, aux communiqués incriminés, parus en partie sur le site de WakeUp, de pousser un coup de gueule contre ces arrivistes.

Le mot, "vomir" est à prendre dans le sens 3 de l'explication donnée par la très célèbre encyclopédie du net "l'internaute", à savoir "proférer=prononcer à voix haute". (Lire ici le synonyme)

Franchement, est-ce que nous avons besoins encore d'associations pour défendre soi-disant "les MRE du monde" ? Avons-nous besoin de "Confédération diasporique" ? Avons-nous besoin de "fédérations d'association" ? Ça ne marche pas, c'est bidon votre truc. Ça devient n'importe NAWAK comme disent les jeunes.

Dans cette jungle de présidents associatifs arrivistes, qui sont prêts à vendre leurs familles pour devenir président de quelque chose. A peine le gouvernement proclamé, que nous avons reçu deux communications qui vont dans le même sens, à savoir, et comme ils disent : "fédérer les MRE". Sachant que les associations de MRE viennent de sortir du processus de l'Initiative Al Karama qui est toujours dans les tuyaux. Malgré l'usurpation qu'ils ont subi par d'autres mal-faisant qui veulent aller plus vite que la musique en créant la fameuse coordination en usurpant même le logo de l'Initiative.

A ceux-là nous disons STOP.
  • Vous étiez où quand on a lancé Daba-2012 ?
  • Vous étiez où quand on a lancé el Moultamasse ?
  • Vous étiez où quand on a lancé l'Initiative AL Karama ?
  • Vous étiez où quand on a manifesté au Trocadéro le jour du vote le 7 octobre 2016 ?
  • Vous vous cachez où quand on interpelle les institutionnels lors de leur présence, ici, dans des conférences ?
Si vous étiez solidaires avec nous à chaque étape, nous en serions pas là pour la nième fois vouloir créer une nième association pour défendre les MRE.
  • Il y en ras le bol avec vos méthodes. Deux initiatives en même temps au moment de l'installation du nouveau gouvernement ?
  • Il y a du flou ! et quand il y a du flou, il y a des loups !
En fin,
  • fédération des MRE du monde !
  • confédération mondiale !
  • coordination mondiale !
Toutes ces expressions à la mode dans la bouche de quelques-uns, comment à agacer le monde. A bon entendeur, salut !

Et maintenant, Envie de dire Cordialement,
Mohammed HASHAS
Membre associatif












0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top