Les gens des pays pauvres sont-ils moins intelligents que les gens des pays riches ? Les gens qui ont plus de moyens sont-ils généralement plus intelligents que ceux qui sont dans le besoin ?

On se pose souvent la question quand on a habité dans des pays plus pauvres, et qu'on est sans cesse confronté des façons de réfléchir qui donnent envie de se taper la tête contre les murs.

Certains vieux expats en deviennent racistes à force de vivre dans un pays dans lequel beaucoup de gens semblent prendre des mauvaises décisions, et ne pas comprendre beaucoup de choses qui leur semblent à eux relever de la logique élémentaire (cf l'attitude raciste générale sur des forums de vieux expats comme Thaivisa).

C'est un sujet tabou finalement, duquel pas grand monde n'ose parler à part des vieux expats aigris devenus racistes à force d'incompréhension.

Il y a pourtant une explication donnée ici dans un excellent article (en anglais) : les conséquences du manque d'argent sur la capacité de réflexion (difficulté à prendre des décisions à long terme, différent sens logique à cause de priorités différentes) seraient équivalentes à la perte de 13 à 14 points de QI. Soit l'équivalent de la perte de QI de quelqu'un qui a sauté une nuit de sommeil ou qui est bourré. L'article : thecorrespondent.com/


La réponse n'est donc pas du tout la supériorité intellectuelle d'un peuple par rapport à un autre comme certains le pensent : c'est simplement que le manque de moyens transforme la façon dont on réfléchit. Quel que soit le pays du mec, c'est pareil : Ça produirait une perte d'intelligence et de capacité de réflexion logique identique à celle d'un mec bourré ou qui a sauté une nuit de sommeil.

Il suffit d'ailleurs de voir comment les gens conduisent dans les pays plus pauvres : de façon souvent identique à quelqu'un qui a bu ou qui n'a pas dormi.
Ce n'est pas culturel et encore moins racial, c'est juste lié au manque d'argent pour subvenir à tous ses besoins, qui change la façon dont on réfléchit et dont on fixe ses priorités.
Et c'est probablement aussi une raison pour laquelle beaucoup de gens ne se pensent pas assez intelligents pour réussir un projet quand ils sont dans le besoin, alors qu'ils le sont.

Le drame étant que ça crée un cercle vicieux : c'est plus difficile de prendre les bonnes décisions au moment où tu as le plus besoin de les prendre. 


Analyse de

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top