Pour pouvoir voyager dans le temps, qu’appelle-t-on le temps ? Et en quoi les théories d’Albert Einstein ont-elles rendu possible l’idée des voyages dans le temps ?
"Les horloges ne mesurent pas le temps. Sinon, elles resteraient synchronisées. Elles mesurent la durée d’une histoire qui leur arrive " Marc Lachièze-Rey

Le 28 juin 2009, le physicien Stephen Hawking organisait une fête, la « Time Travellers Party », ayant pour but de recevoir des voyageurs dans le temps qui, informés de cet événement dans le futur, auraient donc pu s’y rendre rétrospectivement de façon à prouver que le voyage dans le temps finira bel et bien par exister un jour. Or personne n’est venu. Est-ce à dire que le voyage dans le temps est un pur fantasme et ne sera jamais possible ? Pas tout à fait. Paradoxe temporel, hypothèse des paysages, durée de vie de l’humanité trop courte. Nous avons une heure pour tout explorer de ce fantasme scientifique qui a tant inspiré la science-fiction.

Le voyage dans le temps aura-t-il déjà eu lieu ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Et pour parcourir les couloirs du temps, La Méthode scientifique est en compagnie de Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA de Saclay, et président de l’indispensable festival de science-fiction nantais Les Utopiales et Marc Lachièze-Rey, directeur de recherche CNRS en Astroparticule et Cosmologie, auteur de « Voyager dans le temps » aux éditions du Seuil.

Source : franceculture.fr/












0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top