Une bonne soixantaine de personnes, militants et sympathisants, se sont déplacées à l’inauguration de la permanence « Dominique Lesparre », fraichement installée ce 18 avril à Argenteuil (95), située juste en face de la gare du Centre. Le maire communiste Bezonnais est déjà en attaque pour les prochaines élections législatives 2017 qui se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin.

Ce nouveau local, d’une durée déterminée, sera un lieu de rencontre pour convaincre les Argenteuillais à renouer avec le parti communiste, un parti qui a régné durant des décennies sur la commune avant son effondrement dans l’hexagone perdant des grandes villes comme Nîmes, Amiens, Saint-Étienne, Reims… et Argenteuil. La commune fait du passe-passe, depuis 2001, entre Mr Mothron du parti Les Républicains et Mr Doucet du parti Socialiste.

Dominique Lesparre se targue être le candidat idéal du département à l'Assemblée Nationale mettant en avant les réalisations de sa commune Bezons (tramway, entreprises, logement social, projets cœur de ville... Classement de Bezons 97e sur les 32500 communes françaises). La bagarre législative 2017 sur le Val d’Oise prend déjà des allures de confrontations à l’image de l’élection présidentielle française opposant les nouveaux partis en vogue. Tous les coups sont permis pour tordre le coup de l’adversaire. Seuls les électeurs trancheront pour d’éventuelles places sur le podium.

Lors de cette inauguration, un discours d’usage a été prononcé par le candidat Dominique Lesparre et dont voici quelques passages :
« Avant toute chose, je tiens à vous remercier de votre présence à cette inauguration de notre permanence électorale des législatives de juin prochain. Cette permanence électorale est la permanence de tous les Argenteuillais, tous les Bezonnais qui désirent la Gauche Autrement, la Gauche Vraiment. Cette permanence est dédiée à la rencontre, à l’échange, au travail en commun. »

« Je suis candidat au service du rassemblement pour porter ces valeurs que nous partageons. Pour mettre au service de nos deux villes la même énergie que je mets depuis 16 ans pour développer Bezons. »

« Cette permanence sera aussi le lieu du candidat pour battre celui qui portera les couleurs de Macron, l’ex-banquier d’affaires chez Rothschild, conseiller économique de François Hollande et ministre de Manuel Valls. » « Avant de conclure, je veux vous dire que cette permanence que nous inaugurons sera le lieu de tous les électeurs de gauche, le lieu du candidat communiste au service du rassemblement de tous les électeurs de gauche pour battre Fillon et Le Pen et leurs représentants locaux, embourbés dans les affaires et dont les projets ne produisent que de la régression sociale et de la division humaine. »  
Arlette Colin




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top