Présidentielle France - Emmanuel Macron connaît ses classiques. Le candidat de "En Marche !" a beau avoir un DEA de philosophie, il semble être un grand fan de la verve de Michel Audiard.

En septembre dernier, lorsqu'on lui posait une question sur ses intentions présidentielles, il avait en effet répondu "Je ne suis pas là pour beurrer les tartines", reprenant ainsi la célèbre réplique de Bernard Blier dans les Tontons Flingueurs, lors de la scène de la cuisine : 
"Mais dis donc, on n'est quand même pas venu pour beurrer les sandwiches".

Il aime tellement le réalisateur de Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, qu'il y a à nouveau fait référence lors de son discours à Londres le 21 février dernier. Du moins le croyait-il: 
"On peut essayer, comme disait Audiard. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes". 
Sauf que la phrase sort tout droit du Train pour Pau, le sketch emblématique du duo d'humoristes... Philippe Chevallier et Régis Laspalès ! Pas tout à fait le même style d'humour...


Simple lapsus ? Apparemment pas puisque le 6 avril dernier sur RFI, Emmanuel Macron a récidivé comme on peut le voir dans la vidéo en tête d'article : "Il y en a beaucoup qui ont essayé de m'intimider. (...) Comme dirait Michel Audiard, il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes".

Stéphane Germain, auteur de L'Encyclopédie Michel Audiard, paru en 2016 chez Hugo Image, a confirmé que cette réplique n'a jamais été écrite par le dialoguiste des Barbouzes.
Macron ose tout. "C'est même à ça qu'on le reconnaît" pourrait compléter Michel Audiard.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top