Un phénomène rarissime dans la société égyptienne s’est emparé de la gent féminine, voilé dans leur ensemble, affiche fièrement leur nouvelle silhouette après avoir délaissé le voile comme mode vestimentaire.

Selon le journal égyptien Rassef, le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur. Des femmes de tout âge tiennent mordicus à laisser derrière elles ses habits de moineau pour une nouvelle vie radieuse et prospère. Cette décision n’est pas prise en catimini, car ces femmes courageuses le font savoir via les réseaux sociaux, et attirer de facto l’attention de leurs concitoyennes quant à l’urgence de se libérer du joug islamo-conservateur. Cette ferme décision de jeter aux oubliettes le mode vestimentaire religieux, voile, hidjab, niqab…a lieu d’être salué, car vivre dans des pays conservateurs est loin d’être une sinécure pour toute femme jalouse de conserver sa totale liberté.

Prisonnières d’une société patriarcale, en sus, enchainée par le dogme religieux et l’islamisme radical, ces femmes se sentent libérer d’une chape de plomb ayant étouffé tout épanouissement de la femme égyptienne au même titre que leurs semblables dans les pays musulmans. Cette opération (enlever le voile) a débuté selon le journal susdit dans la capitale, Le Caire, avant de s’étendre dans le reste des villes égyptiennes. Exhibant leurs photos, avant/après le voile, ces femmes, courageuses et téméraires, veulent ainsi affirmer leur attachement à la liberté, car longtemps considérées comme des éternelles mineures.

Amnay
tamurt.info/




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top