Toutes les religions sans exception, chacune sa manière, dictent une certaine vision du monde et de l’humanité. Ce sont foncièrement les religieux et les clergés qui ne respectent pas les impératifs de leur religion.

La “tolérance” est un concept universel à double sens. Aucune religion ou idéologie ne peut ni doit exiger de la tolérance des autres sans être elle même tolérante.

A titre d’exemple, au Maroc il y a plus de 200 églises et tous les croyants vivent leur religiosité comme bon leur semble dans un respect mutuel. C’est vrai que l’Arabie Saoudite ne permet pas la construction d’une église à La Mecque, mais c’est aussi vrai, le pape n’acceptera jamais la construction d’une mosquée au Vatican. Ce n’est pas une question d’intolérance de part et d’autre mais une question d’incompatibilité et de manque de respect mutuel.

L’islam est tolérant, il l’a toujours été et il restera toujours une religion de non violence malgré les provocations quotidiennes. La majorité écrasante de la communauté musulmane vivant en Europe désapprouve le terrorisme et l’Islamophobie. Nous ne sommes pas responsables de quelques brebis galeuses. L’extrême droite et une certaine média essayent de nous culpabiliser à chaque attentat meurtrier quelque part à travers la planète perpétré par des extrémistes soit disant islamistes. Il ne m’arrivera jamais à l’esprit de culpabiliser tous les Chrétiens parce qu’un prêtre pédophile a abusé d’un enfant.

Si le meurtre mercredi 31 mars de Saïd BOURARACH, vigile d’origine arabe d’un grand magasin de bricolage de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, par six jeunes de confession juive, je ne vais pas pour autant culpabiliser toute la communauté juive de France.

Je vais seulement vous soumettre une citation parue le lundi 12 avril 2010 dans R-sistons à la désinformation, à mon avis elle se suffit à elle même :

« Eva : Affaire gravissime, qui salit la France de Voltaire ! Que font les associations de Droits de l’Homme ? Pourquoi ce silence assourdissant des Médias ? Pourquoi aucune personnalité n’a participé au défilé ? Parce que la victime est un Français de confession musulmane et que les assassins sont d’origine israélienne ou membres de la Ligue de Défense juive ? Que se serait-il passé si la victime était juive, et l’agresseur Musulman ? Tous les Médias se seraient emparés de l’affaire, les personnalités auraient dénoncé à qui mieux-mieux l’acte raciste, et les Associations de Droits de l’Homme auraient élevé la voix. » (Fin de citation)

Depuis plus d’une décennie, l’Islam est devenu en Europe un thème récurent comme un refrain. Cela a été dit et répété et je le confirme encore, l’Islam n’a jamais été le sujet du débat mais l’objet du débat. On parle de moi et de ma religion sans pour autant me demander mon avis et encore moins ma participation en tant que Musulman à ce prétendu débat. Pire encore, n’importe qui peut dire n’importe quoi pour salir l’Islam et comme par enchantement il trouvera écho dans les médias. Les apprentis sorciers sont de plus en plus nombreux, utilisent l’islamophobie comme un sport national au lieu de s’occuper des vrais problèmes de la société. Mais comme on dit, c’est très dangereux de jouer avec du feu. Cette phobie qui devient de plus en plus haineuse balise le chemin vers la violence et peut provoquer des dégâts irréparables.

Personnellement, même ayant vécu plus de quarante ans en Europe et travaillé plusieurs décennies dans un mouvement chrétien, par respect et par tolérance je n’oserai jamais m’aventurer à critiquer ou à écrire quoi que ce soit sur la religion chrétienne, encore moins à donner des leçons.

Par contre il y a des individus sans scrupules, sans connaissances de cause, avec des arrières pensées malsaines utilisent des stéréotypes désuets et des attaques sans fondements pour stigmatiser l’Islam et les Musulmans en général et les Musulmans européens en particulier.

Ce sont ces individus affabulateurs, ignares et incompétents qui propagent de fausses informations pour accroître la confusion, afin d’abuser, de troubler et de tromper l’opinion publique avec des analyses simplistes et non fondées, mélangeant malicieusement amalgames et sarcasmes allant jusqu’aux injures et blasphème. D’un côté leur objectif est de discréditer et dénigrer une communauté qui a tout fait pour s’intégrer harmonieusement dans la société européenne et, de l’autre côté de culpabiliser notre communauté de tous les maux et crimes réels ou imaginaires. Désormais en Europe égocentrique un nouveau concept allégorique est né, la tolérance de l’intolérance.

Sarie Abdeslam
Bruxelles, le 18 avril 2010


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top