Les Français ne font pas confiance aux politiques. Ce n'est pas nouveau, mais cette défiance a atteint un chiffre record, selon le dernier baromètre annuel du Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences po).

Sur les 2.044 personnes interrogées, 89% partagent cette affirmation : "Les responsables politiques en général ne se préoccupent pas de ce que pensent les gens comme vous". Ce constat, Anne Nivat, reporter, l'a fait dans un livre, intitulé "Dans quelle France on vit". Elle est partie à la rencontre de Français dans six villes moyennes, pour leur donner la parole.

"Reporter de guerre ou enquêtrice, c'est la même chose. Ce qui m'intéresse le plus, c'est l'humain. Les gens partout sont les mêmes, ils veulent que l'on s'intéresse à eux, qu'on les écoute. Et ils ont beaucoup de choses à dire", explique Anne Nivat.
La journaliste fait ensuite référence à certains hommes politiques, notamment François Fillon ou Manuel Valls, qui ont dit que la France était en guerre, "ou même dans une guerre civile, c'est indécent".

En campagne, tous les politiques vont tenir les mêmes discours formatés, mais les Français ne sont pas dupes. Pendant son tour de France et ses escales à Évreux, Lons-le-Saunier, ou encore Montluçon, Anne Nivat a rencontré ce qu'on appelle la France "des oubliés" ou encore la France "périphérique", que l'on associe souvent au vote FN.

"Ce livre n'est pas misérabiliste, il est hyper positif", explique Anne Nivat. "Il montre que les Français ne sont pas aveugles et ont des choses à dire sur le pays dans lequel ils vivent et qu'ils aiment, même s'ils ne croient plus aux politiques. Je n'ai aucune autre prétention dans ce livre que de raconter ce fossé entre les uns et les autres".




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top