Penelope Fillon a touché 45.000 euros d'indemnités de licenciement payées par l'Assemblée, révèle "le Canard enchaîné" dans son édition du 8 février.

Penelope Fillon a perçu en août 2002 "16.000 euros d'indemnités, soit l'équivalent de cinq mois de salaire", alors qu'elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, selon l'hebdomadaire satirique, qui ajoute qu'elle a également perçu, en novembre 2013, "29.000 euros de primes" au terme de son "dernier contrat".


"Le Canard" affirme par ailleurs que "les enquêteurs n'ont trouvé aucun indice matériel du travail de Penelope". Penelope Fillon est soupçonnée d'avoir bénéficié d'emplois fictifs à l'Assemblée nationale et à "la Revue des deux mondes".


Source : tempsreel.nouvelobs.com/





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top